Rouen : il perd le contrôle de sa moto, sa passagère mortellement éjectée

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration - ambulance
Photo d'illustration - ambulance

Mardi soir à Rouen, un homme d'une quarantaine d'années a perdu le contrôle de sa moto devant des policiers, conduisant sa passagère à être éjectée du deux-roues. Cette quadragénaire s'est éteinte peu de temps après, et le motard, ivre, d'avoir été placé en garde à vue.

Le drame s'est produit mardi soir à Rouen (Seine-Maritime) sur l'avenue Aristide Briand. Il est 22h00 quand une motocross 125 centimètres cubes passe devant un véhicule radar installé par Police secours. Le deux-roues, avec deux personnes à son bord, va être flashé en raison d'une vitesse excessive, dépassant ainsi la limite autorisée de 50 kilomètres/heure.

Nos confrères de France 3 Haute-Normandie, qui rapportent l'information, poursuivent en indiquant que le conducteur de la moto s'est alors retourné et a fait un doigt d'honneur en direction des policiers. Dans sa manœuvre, le motard vient taper le trottoir de l'ilot central, résultant en la perte de contrôle de son deux-roues et en l'éjection de sa passagère.

Une femme meurt éjectée d'une moto : le conducteur était ivre

La femme, âgée de 47 ans et résidant dans la commune de Darnétal, va atterrir sous un arbre situé devant l'hôtel Mercure. Le motard, un homme de 48 ans, tente de se remettre debout, avec une démarche laissant à penser qu'il se trouvait là en état d'ivresse.

Les forces de l'ordre alertent sans délai les secours, et un médecin qui se trouvait dans les environs d'examiner la passagère inconsciente. De son diagnostic, cette dernière apparaît en arrêt respiratoire. Son massage cardiaque se révèlera vain.

Déjà arrêté pour conduite sous l'emprise de l'alcool

Le conducteur de la motocross essaie pour sa part de repartir à bord de son véhicule, et de refuser de se prêt à un test d'alcoolémie. Il sera finalement transporté au CHU de Rouen pour y faire l'objet d'une prise de sang, avant qu'une hémorragie interne ne lui soit décelée. Le quadragénaire se trouve aux dernières nouvelles en garde à vue hospitalière.

On apprend de même que l'homme était déjà défavorablement connu des services de police en ayant ainsi, en début d'année dernière, été arrêté pour conduite sous l'emprise de l'alcool. Précisons pour finir que dans les faits dramatiques de mardi soir, le conducteur et la passagère de la moto, en défaut d'assurance, portaient tous deux un casque.

Crédits photos : Matthew Ennis/shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus