Robert De Niro : "C'est dingue que les gens apprécient Donald Trump"

Par , publié le
Cinéma Robert de Niro dans "Monsieur Flynn" (2012)
Robert de Niro dans "Monsieur Flynn" (2012)

Le comédien Robert De Niro a récemment exprimé son sentiment sur le candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump. Et de ne pas s'expliquer pourquoi ce dernier apparait aussi populaire.

À l'occasion du vingt-deuxième festival du film de Sarajevo, qui s'est ouvert le 12 août dernier, le comédien et producteur américain Robert De Niro s'est livré à un parallèle quelque peu interpellant entre le personnage de Travis Bickle qu'il interprétait dans Taxi Driver et le candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump.

Dans des propos traduits rapportés par nos confrères du Figaro, le jeune septuagénaire a ainsi déclaré que "oui, Trump et Travis se ressemblent. Ce qui est significatif pour moi, c'est cette ironie qui veut qu'à la fin, Travis conduit à nouveau son taxi et que l'on s'en félicite. Ce qui est en quelque sorte, d'une manière étrange, pertinent aujourd'hui aussi".

Trump "ne devrait même pas être là" pour De Niro

Et de poursuivre en signifiant son incompréhension de voir Donald Trump à la position qu'il occupe aujourd'hui : "C'est fou. Je ne comprends pas, c'est dingue que les gens apprécient Donald Trump. Il ne devrait même pas être là, Dieu nous garde". Pour Robert De Niro, l'exposition accordée au candidat par la presse est toutefois en train de tourner à son désavantage :

"Ce qu'il raconte est totalement fou, ridicule. Il est complètement cinglé. Néanmoins je pense que les gens commencent maintenant à vraiment le repousser. Les médias, ils lui ont prêté toute l'attention et enfin ils commencent à dire “Allez Donald, c'est ridicule, c'est fou, ça n'a pas de sens".

Le candidat républicain peu apprécié de Smith et Clooney

Rappelons que le comédien avait précédemment fait savoir qu'il soutiendra la rivale de Donald Trump, soit la candidate démocrate Hillary Clinton. En promotion de Suicide Squad, Will Smith avait quant à lui déploré que des gens puissent applaudir un Donald Trump faisant "référence à une femme en parlant de '‘grosse truie'". Quant à George Clooney, il aura pour sa part tout simplement déclaré qu'à ses yeux, le candidat républicain "n'est qu'un opportuniste mais surtout un fasciste, un fasciste xénophobe".

Crédits photos : © Phototélé / Canal + / David Lee

Partager cet article

Pour en savoir plus