Quatorze naufragés sauvés après avoir dérivé cinq semaines dans le Pacifique

Par , publié le
International Un paysage des Iles Salomon, au large desquelles les naufragés ont été secourus.
Un paysage des Iles Salomon, au large desquelles les naufragés ont été secourus.

Ils ont dérivé sur un millier de kilomètres dans le Pacifique avant d'être recueillis. Eux, ce sont les 14 naufragés qui ne devaient au départ effectuer qu'une courte traversée.

Un scénario digne d'une superproduction hollywoodienne, et fort heureusement un dénouement plutôt heureux : mardi, 15 personnes dont 3 enfants partis le 4 avril de l'île de New Ireland en Papouasie-Nouvelle-Guinée pour se rendre sur l'île voisine de Lihir.

Mais suite à une avarie survenue sur leur bateau, les courants ont eu raison de leur cap initial, les faisant dériver sur plus de 1.000 kilomètres.

Naufrage : 5 semaines de dérive, 1 décès

Ce sont les passagers d'un avion qui ont finalement repéré l'embarcation. A ABC News, qui rapporte la mésaventure, le haut commissaire de la Papouasie sur les îles Salomon Fred Yakasa raconte : "Ils ont été repérés par un hydravion, qui les a transportés jusqu'à un bateau de pêche, lequel les a conduits à Honiara".

Cependant, la dérive aura eu raison d'une personne âgée, dont le corps a été jeté à la mer. Deux autres sont gravement malades.

Ils ont survécu en se nourrissant d'écorce de noix

Pour survivre, les passagers de l'embarcation de fortune se sont nourris de l'écorce des noix d'arec, que le bateau abritait en grande quantité. Appelée également noix de bétel, elle est massivement consommée dans le continent asiatique et est connue pour, entre autres, ses vertus "coupe-faim".

Pur Fred Yakasa, leur survie est ni plus ni moins qu'un "miracle" : "Ils ont probablement pensé à de nombreuses reprises que c'était la fin, surtout lorsqu'on passe autant de temps en mer", conclut-il.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article