Puy-de-Dôme : deux ans ferme pour un prêtre pédophile

Par , publié le
France
Photo d'illustration. La balance de la justice.

Le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand a condamné jeudi un prêtre à 5 ans de prison dont 2 ferme pour des faits s'étant produits en Centrafrique.

L'homme d'Eglise s'était dénoncé il y a 6 ans par le biais d'une lettre adressée au procureur de la République de Clermont-Ferrand. Hier, il a été condamné à 5 ans de prison, dont trois avec sursis, pour atteintes sexuelles sur 2 garçons mineurs, entre 2008 et 2010 pendant une mission en Centrafrique.

En outre, il lui est interdit d'exercer une activité professionnelle en contact avec des mineurs.

Le prêtre a évoqué "un plaisir malsain"

Au total, ce sont 4 victimes qui ont été identifiées par l'enquête. Mais aucune plainte n'a été déposée car elles ont été perdues de vue en raison de la guerre civile qui sévissait alors dans le pays. C'est en 2007 que l'homme de 48 ans était parti en Centrafrique, avec les missions d'"organiser le territoire de la paroisse", "construire un hôpital" ou encore "travailler contre la sorcellerie".

Alors qu'il se baignait dans une source chaude, un adolescent de 12 ans avait "demandé à voir son sexe d'homme blanc". Arrivé dans sa case, il lui demande de le masturber. Pendant l'audience, le prêtre a expliqué : "Je suis rentré dans une espèce d’engrenage. Je n’arrivais pas à mettre de distance. J’avais un plaisir malsain du moment". Il a également reconnu "un comportement inqualifiable contraire à (ses) valeurs".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus