Primaire de la droite : Juppé appelle à parrainer NKM

Par , publié le | modifié le
Politique Alain Juppé au micro de BFM TV et RMC le 17 novembre 2015
Alain Juppé au micro de BFM TV et RMC le 17 novembre 2015

En relative difficulté dans sa course aux parrainages pour la primaire de la droite, Nathalie Kosciusko-Morizet vient de recevoir le soutien d'Alain Juppé, autre candidat au scrutin.

Sans avoir clairement exprimé son désir d'être appuyée par de "gros" candidats, la députée Les Républicains (LR) Nathalie Kosciusko-Morizet avait, il y a de cela quelques jours, témoigné de certaines difficultés à réunir les parrainages nécessaires à la validation de sa candidature pour la primaire de la droite.

Avait notamment été évoquée la problématique relative aux 2.500 parrainages d'adhérents : "Il y a quelque chose d'assez scandaleux : on nous demande, à nous candidats, d'aller chercher 2.500 parrainages d'adhérents sans avoir le fichier des adhérents, donc sans connaître leur adresse, ni leur mail, rien. Alors que les militants eux-mêmes sont très peu informés de la possibilité qu'ils ont de parrainer, rien n'est fait pour donner les moyens aux candidats de les contacter. C'est quand même très particulier !"

Juppé fera tout son possible pour aider NKM

Et dimanche, lors d'un déplacement à Hossegor (Landes), le maire de Bordeaux et candidat à la primaire de la droite Alain Juppé a choisi de donner un coup de pouce à NKM dans sa quête : "J'encourage vivement mes amis à parrainer Nathalie". Et d'ajouter, dans des propos rapportés par Le Figaro : "Je ferai tout ce que je peux pour l'aider".

Au JDD, la députée parisienne avait signifié "qu'une primaire dans laquelle la moitié de l'humanité n'est pas représentée, avec aucune femme candidate, cela donnerait une image désastreuse de l'opposition". L'élu bordelais a abondé dans son sens, déclarant ainsi que "ce serait déplorable qu'il n'y ait pas de femmes à la primaire".

"Ce serait déplorable qu'il n'y ait pas de femmes à la primaire"

Alain Juppé a néanmoins tenu à préciser qu'il ne s'agit pas là de "la seule raison" pouvant motiver une candidature de NKM. Et d'avoir ainsi appuyé cette dernière en louant "ses qualités", notamment le fait qu'"elle comprend mieux que quiconque la révolution numérique. Elle a pour elle sa jeunesse et sa modernité". La primaire de la droite et du centre se tiendra les 20 et 27 novembre prochains.

Crédits photos : Capture écran BFM TV

Partager cet article