Prendre des repas en famille réduirait l’obésité infantile

Par , publié le | modifié le
Santé Prendre des repas en famille réduirait l'obésité infantile

D'après une étude américaine, le fait de manger en famille pourrait permettre de lutter contre l'obésité des enfants.

Pour bien comprendre le sujet de cette étude, il faut savoir qu’aux États-Unis, la plupart des familles ne mangent pas ensemble. Au contraire, les enfants prennent leur repas à toute heure, quand ils en ont envie. Pour faire cette étude, des chercheurs de l’Université de Rutgers ont rassemblé pas moins de 70 rapports scientifiques. C’est ainsi qu’ils ont découvert que prendre un repas en famille permettait aux enfants d’avoir une alimentation plus équilibrée, mais aussi d’acquérir de bon réflexe alimentaire. En effet, lors d’un repas familial, les enfants mangeraient plus de « bons produits » : fruits, légumes, vitamines… De plus, l’enfant aura plus de faciliter un développer un réel « plaisir alimentaire ».

En France, l’obésité infantile devient un réel problème : 3,5 % des enfants souffrent d’obésité et 14,5 % sont en surpoids. La faute a un manque de repas en famille ? Peut-être bien, puisque les Français perdent peu à peu leurs bonnes habitudes alimentaires et sont rattrapés par le modèle américain. De moins en moins de familles prennent leur repas en commun. Comme l’explique le docteur et nutritionniste Arnaud Cocaul sur Europe 1 : « Quand on est en famille, on ne mange pas de façon monotone et solitaire. Les prises alimentaires solitaires ne sont pas du tout les mêmes. Elles sont généralement monotones et peuvent inciter au grignotage »

Les repas en famille seraient donc une formule efficace contre l’obésité ? Oui, à condition que le repas se fasse dans le calme et dans une bonne ambiance. Il faut privilégier le dialogue et éviter les disputes. Mais surtout, il faut bannir définitivement la télé. À cause d’elle, les enfants sont incapables de se concentrer sur leur repas et mangent de façon automatique.

Partager cet article