Pollution à Paris : Les propriétaires de véhicules anciens contre-attaquent

Par , publié le
Un panneau d'information au dessus du périphérique à Paris indique aux usagers que la circulation est alternée, à cause d'un pic de pollution, le 17 mars 2014
Un panneau d'information au dessus du périphérique à Paris indique aux usagers que la circulation est alternée, à cause d'un pic de pollution, le 17 mars 2014

L’association 40 millions d’automobilistes lance une pétition pour lutter contre l’interdiction de circuler dans Paris intra-muros pour les véhicules anciens.

Fini les ballades à Paris pour les voitures anciennes à partir du 1er juillet 2016 ! En effet, il y a quelques mois, une mesure annoncée par la mairie de Paris interdit aux véhicules essence et diesel immatriculés avant 1997 de rouler dans Paris Intra-Muros.

Alors que la date butoir se rapproche à grands pas, les associations d’automobilistes montent au créneau pour protester contre cette mesure qui pourrait priver 500.000 véhicules des rues de Paris.

Les conducteurs de véhicules anciens veulent la traversée de Paris !

Selon l’association 40 millions d’automobilistes, ce sont même 870.000 véhicules qui pourraient être concernés au total, soient environ 1 voiture sur 7. L’association vient donc de lancer une action collective afin de recenser les propriétaires des véhicules impactés par l’interdiction de circuler dans Paris à partir du 1er juillet.

Le but est de recueillir un maximum de signature pour ensuite, pouvoir saisir la justice et avoir plus de poids devant les tribunaux grâce à la force du nombre.

Des dommages et intérêts réclamés

L’arrêté de la mairie de Paris aura en effet plusieurs conséquences fâcheuses pour ces propriétaires de véhicule âgées outre la simple interdiction de circuler. 40 millions d’automobilistes indique par exemple que les véhicules concernés vont inévitablement perdre de la valeur et donc, leurs propriétaires perdront de l’argent.

Une perte d’argent renforcée par l’obligation de racheter un véhicule « aux normes » pour les conducteurs qui sont dans l’obligation de rouler dans Paris. C’est pour cela que 40 millions d’automobilistes exigent de la ville de Paris des dommages et intérêts pour les conducteurs lésés par cette mesure. D’autant que comme le précise l’association, ce sont les véhicules d’avant 2001 qui seront concernés dès l’an prochain.

Si vous êtes concernés et que vous tenez absolument à conserver votre véhicule ancien, il faut signer la pétition sur le site  www.remboursemabagnole.com ou encore acheter un véhicule de collection, ces derniers n’étant plus concernés par la mesure depuis que leurs propriétaires ont obtenu gain de cause.

Crédits photos : © AFP/Archives Francois Guillot

Partager cet article

Pour en savoir plus