Onze pompiers ont été décorés suite aux attentats du 13 novembre

Par , publié le
France Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)
Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)

Onze pompiers de Paris ont été décorés pour avoir conduit des actions particulièrement déterminantes dans les secours aux personnes lors des attentats du 13 novembre.

L’une des images fortes lors de cette tragique soirée du 13 novembre restera l’efficacité des services de secours dans l’organisation de l’assistance aux victimes dans des rues de Paris transformées en véritable champ de bataille.

C’est pour récompenser cette bravoure que onze pompiers de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) ont été décorés vendredi pour leur action le soir des attentats du 13 novembre dans la capitale et aux abords du Stade de France à Saint-Denis.

11 pompiers de Paris décorés suite au 13 novembre

C’est le compte twitter de l'Armée de Terre qui a fait part de la nouvelle dans un communiqué de presse diffusé pour l’occasion. Onze soldats du feu ont été décorés par le chef d’état-major de l’armée de Terre, le général d’armée Jean-Pierre Bosser, lors d’une cérémonie sur la place d’armes de l’état-major de la BSPP située dans le 17e arrondissement de Paris.

Jean-Pierre Bosser a également remis la médaille d’or de la défense nationale avec palmes de bronze au général Philippe Boutinaud, commandant la BSPP, qui a dirigé avec brio l’ensemble des opérations de secours du dispositif engagé ce soir-là.

430 pompiers mobilisés au total

Les 11 pompiers ont été décorés pour avoir « conduit des actions particulièrement déterminantes dans les secours aux personnes, en tant que premiers intervenants au Bataclan, comme chef du poste de commandement médical, ou encore lors des opérations de secours au Stade de France et dans les rues de Paris ».

Le soir du 13 novembre, ce sont 430 pompiers au total qui ont été mobilisés pour porter secours aux nombreuses victimes des attaques des djihadistes, sauvant la vie de nombreuses personnes qui, pour la plupart, portaient des blessures habituellement rencontrées en temps de guerre.

Crédits photos : jean schweitzer/Shutterstock

Partager cet article