Mise à niveau vers Windows 10 : Microsoft offre bien le choix

Par , publié le
Tech Aperçu de Windows 10
Aperçu de Windows 10

Alors qu'il se disait que Microsoft imposait de plus en plus la mise à niveau vers Windows 10, il s'avère que la fenêtre incriminée dans une récente affaire demande en fait plusieurs conditions pour pouvoir s'afficher.

Il y a de cela quelques jours, nous rapportions un apparent constat : celui, pour les utilisateurs de Windows 7/8/8.1, d'une mise à niveau vers Windows 10 que l'on qualifiera de forcée. En effet, une nouvelle version de la fenêtre invitant à mettre à jour son système d'exploitation ne pouvait être fermée par un traditionnel clic sur la croix située dans son coin supérieur droit.

Un certain nombre d'internautes s'étaient plaints de cette contrainte à l'installation, et le 1er juin dernier, le site The Register se faisait l'écho d'une manœuvre encore plus problématique pour les défenseurs des libertés. La plate-forme indiquait ainsi qu'il était devenu impossible d'annuler la mise à niveau après avoir cliqué sur la croix, une information accompagnée d'une capture d'écran semblant attester d'un choix limité à : commencer l'installation ou planifier celle-ci.

Windows 10 : méprise sur une fenêtre de mise à niveau

Sauf qu'après avoir mené son enquête sur cette affaire, Mary Jo Foley de ZDNet a découvert que Microsoft n'était pas forcément à accuser de tous les maux ici. La journaliste a ainsi appris que ce que l'article de The Register ne disait pas, c'est que la fenêtre affichée dans la capture d'écran n'était pas aussi facile d'accès que cela.

Microsoft permet le choix de l'installation

Mary Jo Foley explique que "la seule manière apparente de déclencher cet écran spécifique publié dans 'The Register' est d'ouvrir Windows Update, de valider l'installation de Windows 10, d'accepter le CLUF [NDLR : Contrat de licence utilisateur final], et vous avez alors cet écran vous demandant pour quand souhaitez-vous planifier cette mise à jour. Et une fois que l'utilisateur a accepté le CLUF, il consent explicitement à la mise à niveau".

En d'autres termes, Microsoft ne contraint pas à l'installation de Windows 10. Cela étant dit, en dépit d'avoir quelque peu innocenté la firme de Redmond dans cette affaire, la journaliste avoue "ne toujours pas apprécier Microsoft dans la façon dont est gérée toute cette situation de mise à jour".

Crédits photos : Microsoft

Partager cet article

Pour en savoir plus