Microsoft a voulu acheter Facebook pour 24 milliards de dollars

Par , publié le
Tech L'ancien patron de Microsoft, Steve Ballmer
L'ancien patron de Microsoft, Steve Ballmer

L'ancien PDG de Microsoft a indiqué à la télé américaine avoir approché Facebook quand la société n'était pas aussi grosse qu'aujourd'hui.

Steve Ballmer, le patron de Microsoft entre 2000 et 2014, a confié lors de l'émission Squawk Box de la chaîne CNBC avoir approché Mark Zuckerberg en vue d'un éventuel rachat de Facebook.

Quand Microsoft a tenté de racheter la toute jeune Facebook

A l'époque, le futur numéro 1 des réseaux sociaux n'affichait qu'une année d'existence, mais la date précise n'a pas été dévoilée. Pour autant, la somme de 24 milliards de dollars a été proposée à son fondateur.

Le tout jeune patron de Facebook décline alors, ce qui fait dire à Ballmer a posteriori : "Je respecte cela. Vous devez avoir un vendeur consentant quand vous souhaitez acheter". Une décision que Zuckerberg ne doit pas regretter, étant donnée la capitalisation boursière dont jouit Facebook, soit 379 milliards de dollars.

Et Twitter ?

D'autre part, Steve Ballmer a affirmé ne jamais avoir souhaité procéder au rachat de Twitter. "Je n'ai jamais, jamais, jamais voulu acheter Twitter moi-même. J'ai une bonne vie actuellement. Je n'ai pas besoin de cela", scande-t-il alors qu'il est interrogé sur les récentes rumeurs disant qu'un partenariat avec le prince saoudien Al-Waleed BinTalal étaient à l'ordre du jour.

Celui qui est maintenant à la tête de l'équipe de baseball des Los Angeles Clippers est crédité par Forbes de la 15ème fortune mondiale avec un patrimoine estimé à 15 milliards de dollars.

Crédits photos : Capture d'écran CNBC

Partager cet article

Pour en savoir plus