Mexique : "El Chapo" traqué par les polices du monde entier

Par , publié le
International Photo fournie le 22 juin 2014 par la justice mexicaine de Joaquin "El Chapo" Guzman
Photo fournie le 22 juin 2014 par la justice mexicaine de Joaquin "El Chapo" Guzman

Le baron mexicain de la drogue surnommé "El Chapo" est actuellement traqué par les polices du monde entier, trois semaines après son évasion.

Cela fait maintenant trois semaines que Joaquin "El Chapo" Guzman est dans la nature, après son évasion d'une prison de haute sécurité intervenue peu avant la mi-juillet. En l'espace de quatorze ans, il s'agit là de la seconde fois que le baron mexicain parvient à échapper, en état de captivité, à la surveillance des autorités.

Dans des propos rapportés par l'AFP, le numéro deux de la DEA (Drug Enforcement Administration) Jack Riley s'est déclaré "optimiste" au sujet d'une nouvelle arrestation d'El Chapo, tout en émettant la forte probabilité que cet objectif mettra un certain temps avant d'être atteint : "Il s'agit d'un marathon, pas d'un sprint."

Joaquin "El Chapo" Guzman recherché dans le monde entier dans un "jeu du chat et de la souris"

Jack Riley a ajouté avoir "appris lors de sa première arrestation [ndlr : celle d'El Chapo] que ce n'était pas facile", et que "c'est une sorte de jeu du chat et de la souris qui s'est engagé". Les polices du monde entier sont mobilisées pour tenter de retrouver celui qui est désigné comme le narcotrafiquant le plus puissant de la scène internationale. Et ce même si l'on suppose qu'El Chapo se soit réfugié dans le fief l'ayant vu naître, dans l’État de Sinaloa (nord-ouest du Mexique).

Mexique : le cartel de Sinaloa actif ici et ailleurs

Les recherches mondiales se basent sur des informateurs ainsi que sur la surveillance électronique. Le responsable de la DEA précise : "Nous travaillons avec nos homologues mexicains et partageons des informations provenant d'Amérique centrale, d'Amérique du Sud, mais aussi d'Europe et d'Australie, afin d'avoir une vue d'ensemble." Et si le dispositif s'est étendu au-delà des frontières mexicaines, c'est parce que le cartel de Sinaloa dirigé par El Chapo dispose d'une puissance lui permettant d'être actif dans d'autres pays du monde. Pour Jack Riley, quelle que soit la localisation d'une quelconque information rapportée, cette dernière "peut nous aider à le pister, lui ou son entourage proche".

Crédits photos : © PGR/AFP/Archives -

Partager cet article

Pour en savoir plus