Meuse : au moins 13 enfants intoxiqués au monoxyde de carbone

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Un véhicule de secours des pompiers. Photo d'illustration.
Un véhicule de secours des pompiers. Photo d'illustration.

Mardi, une école maternelle de la Meuse a été évacuée pour une suspicion d'intoxication au monoxyde de carbone. Au treize enfants auraient effectivement été touchés.

C'est une école maternelle située dans la commune de Void-Vacon, dans la Meuse, qui a dû être évacuée mardi par quelque soixante pompiers du département, intervenus sur les lieux pour une suspicion d'intoxication au monoxyde de carbone. Outre le personnel de l'établissement, 68 enfants ont ainsi été dirigés vers la sortie par mesure de sécurité.

Dans des propos rapportés par nos confrères de France 3 Lorraine, les soldats du feu expliquent que "treize enfants ont réellement été victimes d'une intoxication", tout en appelant toute personne s'étant récemment déplacée au sein de l'école à venir se soumettre à un test de contrôle.

Intoxiqués au monoxyde de carbone : Orsec-Novi déclenché

La préfecture de la Meuse indique par ailleurs que "des élèves de l’école maternelle et des adultes sont actuellement pris en charge par les sapeurs-pompiers, le SAMU et les équipes médicales pour tester leur taux de monoxyde de carbone dans le sang."

On apprend au passage que la préfète Muriel Nguyen s'est rendue sur place en fin d'après-midi avant de tenir une conférence de presse. Afin de permettre "la prise en charge des enfants", le plan Orsec-Novi et un poste médical avancée ont été déployés. De même mise en place dans le courant de la journée, la cellule de crise préfectorale a finalement été levée dans la soirée.

Pas de cas dangereux enregistré

Il s'avère que sur 300 personnes testées, un tiers d'entre elle s'est révélée positive au monoxyde de carbone. Et si une quinzaine de cas, incluant des enfants et des adultes, ont fait l'objet d'une hospitalisation à Nancy et Bar-le-Duc, aucun pronostic vital n'est engagé pour toutes ces victimes.

De manière à permettre des analyses approfondies à l'intérieur de l'école maternelle pour déterminer les circonstances de cette libération de monoxyde de carbone, l'établissement et la crèche communale garderont leurs portes fermées en ce mercredi.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus