Marseille : deux femmes périssent dans un incendie

Par , publié le
Faits Divers Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)
Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)

Deux femmes ont trouvé la mort vendredi soir à Marseille dans un incendie survenu au sein d'une chambre d'hôtel. Les circonstances du sinistre ne semblent pas avoir été établies.

À l'heure actuelle, aucun élément à même d'expliquer l'origine du sinistre ne semble avoir été publiquement communiqué. Il est aux alentours de 23h30, vendredi soir, quand le Bataillon de marins-pompiers de Marseille est appelé à intervenir dans le Ier arrondissement de la ville pour une fumée suspecte.

Une fumée qui sortait, nous précisent nos confrères de France Bleu, de la fenêtre d'une chambre d'hôtel. Sur place, 45 marins-pompiers s'attellent à l'extinction du feu, qui sera opérée en une vingtaine de minutes. Dans la chambre où s'était déclaré l'incendie se trouvaient trois personnes, deux femmes et un homme, visiblement tous trois en arrêt cardio-respiratoire.

Incendie dans un hôtel de Marseille : trois personnes découvertes en arrêt cardio-respiratoire

À leur sujet, le commandant du bataillon des marins-pompiers Bernard Thomas a déclaré avoir pensé "qu'ils dormaient et que ce sont les fumées qui ont provoqué ces arrêts cardiaques". En dépit d'avoir été rapidement prises en charge, les deux femmes ont succombé à leurs blessures. Âgées d'une quarantaine d'années, elles avaient ainsi été intoxiquées par les fumées en plus de présenter de sévères brûlures. L'homme de 40 ans a quant à lui pu être ranimé même si demeurant dans un état sérieux. Il a été transporté en direction de l'hôpital de la Conception.

Une quatrième victime emmenée à la Timone

On nous rapporte de même que l'incendie a fait une quatrième victime, un homme âgé pour sa part de 53 ans et apparemment asphyxié par les fumées. Si sa condition exacte n'a pas été communiquée, il apparaît toutefois qu'il a été conduit à l'hôpital de la Timone. Les autres occupants de l'hôtel, nous dit-on, avaient pu évacuer d'eux-mêmes l'établissement avant l'arrivée des secours. Les plus lourds dégâts matériels résident au niveau de cette chambre de 15m², entièrement ravagée. Quelques dégâts ont également été observés dans la cage d'escalier de l'hôtel.

Crédits photos : jean schweitzer/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus