L’alcool et le tabac ont moins la cote chez les lycéens, le cannabis oui

Par , publié le
France Cannabis (photo d'illustration)
Cannabis (photo d'illustration)

Selon une étude publiée hier, les adolescents français consomment moins de tabac et d’alcool qu’auparavant. La consommation de cannabis quant à elle est stable et a toujours la cote.

Dans le cadre d’une vaste enquête européenne, l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) a mis en ligne hier les résultats d’une étude menée auprès de 6.642 lycéens scolarisés de la seconde à la terminale. Même si la consommation de cigarette et d’alcool a fortement chuté auprès des adolescents, le cannabis reste une drogue particulièrement prisée par les lycéens français.

Recul net de la consommation d’alcool et de tabac chez les jeunes

Selon le rapport fournit par l’OFDT, les résultats de l’enquête menée entre mai et juin 2016 « font globalement état d'un recul sensible des consommations de tabac et d'alcool chez les lycéens depuis 2011, avec une baisse de l'usage quotidien de tabac de plus de 24% et de la consommation régulière d'alcool de plus de 30% ».

Les auteurs du rapport estiment que cette baisse particulièrement notable pourrait notamment s’expliquer par des « changements de comportements de consommation des adultes eux-mêmes, notamment des nouvelles générations de parents davantage sensibilisées aux risques liés aux usages de tabac et d'alcool ».

L’enquête montre aussi que moins d’adolescents ont testé, au moins une fois, la cigarette. Une expérimentation qui est passée de 70% en 2011 à 61%. Les filles sont cependant un peu plus attirées par la consommation de tabac que les garçons. La consommation quotidienne de tabac est, elle-aussi, en baisse notable. Alors qu’en 2011 31% des lycéens reconnaissaient fumer quotidiennement, ils ne sont plus que 23% à l’avouer.

La consommation d’alcool est elle-aussi en baisse chez les adolescents mais cette diminution reste moins prononcée que pour le tabac. 20% des garçons reconnaissent consommer régulièrement de l’alcool et seulement 10% des filles. 87% des lycéens ont reconnu avoir testé, au moins une fois, de l’alcool, un chiffre là-aussi en légère baisse par rapport à 2011 où 93% des adolescents avaient reconnus l’avoir expérimenté.

Les lycéens français toujours aussi adeptes du cannabis

A la différence de la consommation d’alcool et de tabac, les enquêteurs ont montré que « l'usage régulier de cannabis (7,7%) n'a pas évolué entre 2011 et 2015, malgré une légère baisse de l'expérimentation (au moins un usage) ». Les garçons sont de plus grands consommateurs de cannabis. 10% d’entre eux reconnaissent un usage régulier et 5% des filles l’avouent.

L’étude a cependant montré une certaine baisse du nombre de lycéens ayant essayé le cannabis. Alors qu’ils étaient 49% à reconnaitre l’avoir testé en 2011, seuls 44% des lycéens ont avoué avoir expérimenté le cannabis.

Selon Olivier Le Nézet, un des rapporteurs de l’étude, « La France est le pays d'Europe qui a le niveau d'usage de cannabis le plus élevé parmi les jeunes de 16 ans ».

L’intégralité du rapport est disponible ici.

Crédits photos : Photographee.eu/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus