La popularité de François Hollande atteint 61% contre 65% pour Ayrault

Par , publié le | modifié le
Politique François Hollande, président de la République
François Hollande, président de la République

BVA a réalisé le premier sondage mettant en valeur la côte de popularité du gouvernement. Après quelques semaines à la tête du pays, le président récolte 61% des suffrages contre 65% pour le Premier ministre.

Les chiffres du sondage mis en place par France Inter, l’Express et Orange montre que 23% des Français ont une très bonne image du chef de l’État. Du côté de Jean-Marc Ayrault les résultats sont aussi satisfaisants, 47% des citoyens déclarent posséder une opinion plutôt bonne. A contrario, 6% de la population ont répondu « plutôt mauvaise ». Gaël Sliman travaillant à la BVA explique que la popularité de François Hollande est l’inverse de celle de Nicolas Sarkozy. Ce dernier avait obtenu à la fin de son mandat un taux de 66% dans la catégorie « mauvaises opinions ». En comparant ces chiffres à ceux du début du mandat de Nicolas Sarkozy, il est possible de constater une tendance similaire.

Au final, François Hollande est autant apprécié que Sarkozy le fût en 2007. Par contre, le Premier ministre réalise un certain record face à François Fillon. Ce dernier n’a jamais pu obtenir un taux aussi élevé en matière de satisfaction. Gaël Sliman explique que Jean-Marc Ayrault se situe « à un niveau jamais atteint sur notre baromètre par son prédécesseur ». Cette tendance est plus forte lorsque l’on regarde le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, il obtient une cote de popularité de 72%. L’homme politique se déclare très satisfait de cette première prestation. Le sondage montre également que la moitié du gouvernement obtient de manière générale un taux supérieur à 60%. Certains se situent également au-dessous de ce chiffre comme Laurent Fabius avec 52%, Arnaud Montebourg avec 50%. Christiane Taubira ferme la marche avec seulement 46%. Désormais, le gouvernement doit maintenir ce très haut niveau de popularité.

Crédits photos : © Lionel Guericolas (Visual Press Agency) pour Public Sénat

Partager cet article