La liberté sur Internet recule en France

Par , publié le
Web
Le Conseil constitutionnel a validé la majeure partie de la loi renseignement mais a censuré trois articles, dont un qui devait permettre aux services de renseignement, en cas "d'urgence opérationnelle", de déroger à l'autorité politique

L'ONG Freedom House démontre dans son rapport annuel que la liberté des internautes français a fortement diminué au cours des 12 derniers mois.

Si Internet est souvent décrit comme le lieu de toutes les libertés, il semblerait que ce ne soit pas forcément si évident. Pour la cinquième année consécutive, la liberté des internautes dans le monde a reculé selon le rapport publié aujourd’hui par l’ONG Freedom House. Et la France ne fait pas figure de bon élève dans le domaine.

La liberté des internautes français recule encore

Depuis juin 2014, l’ONG déplore que la liberté d’expression sur la toile ait diminué dans la moitié des 65 pays audités dans cette étude. Une tendance qui implique que 58 % des internautes dans le monde vivent dans un pays qui a condamné ou emprisonné des blogueurs ou des utilisateurs d’Internet à la suite de la publication ou de la lecture de contenus politiques, sociaux ou religieux.

La France fait partie des pays particulièrement pointés du doigt par Freedom House dans son communiqué de presse. « Des reculs notables ont été enregistrés en Libye, France, et pour la deuxième année consécutive, en Ukraine, sur fond de conflit territorial et de guerre de propagande avec la Russie »

La « loi renseignement » dans le viseur

La France paie bien évidemment la mise en place de la Loi renseignement depuis juin dernier, l’ONG prenant pour exemple l’installation des « boîtes noires » permettant d’analyser les données de navigations des internautes français. « La position de la France a baissé principalement à cause de politiques problématiques adoptées après les attaques terroristes de Charlie Hebdo » écrit Freedom House.

Il faut cependant rester mesuré, car même si la liberté des internautes français a baissé sur la dernière année, la France est tout de même à la 9e place des 18 pays décrits comme « libre » par l’étude de Freedom House.

Crédits photos : © AFP/Archives Martin Bureau

Partager cet article