Jason Statham sur les films de super-héros : "on pourrait prendre ma grand-mère"

Par , publié le | modifié le
Cinéma L'acteur Jason Statham.
L'acteur Jason Statham.

Si Jason Statham ne souhaite pas rejoindre le casting d'un film à gros budget mettant en scène des super-héros, c'est parce qu'il considère que les productions actuelles ne dégagent rien d'unique. Selon lui, ces films manquent d'authenticité et de vrais acteurs... à l'ancienne

Les différences entre les films de super-héros actuels et ceux que l'on produisait il y a une vingtaine d'années ne s'arrêtent pas à une netteté accrue de l'image. Une comparaison entre un Batman ou un Superman du siècle dernier avec les récentes aventures de ces individus capés s'avérerait ainsi suffisante pour constater des traitements bien différents.

L'acteur Jason Statham, actuellement en tournée promotionnelle pour son dernier film en date, Spy, dans lequel il partage la vedette avec Jude Law et Melissa McCarthy, semble regretter les adaptations cinématographiques d'antan. Ces longs-métrages de super-héros aux budgets certes moindres que ceux d'aujourd'hui mais qui revêtaient chacun une identité plus ou moins marquée.

Films de super-héros : "tout le monde peut le faire" selon Jason Statham

Jason Statham a ainsi confié au site italien i400Calci n'être pas du tout intéressé pour intégrer le casting d'un film Marvel : "Tout le monde peut le faire, ce n'est pas du tout ambitieux. On pourrait prendre ma grand-mère, lui mettre une cape, la placer devant un fond vert et demander à des doublures de faire ses cascades. Tout le monde peut le faire avec des cascadeurs, des fonds verts, un budget de 200 millions de dollars et des tonnes d'effets numériques. Ces films manquent d'authenticité et de vrais acteurs, à l'ancienne."

Trop d'effets spéciaux, pas suffisamment d'authenticité

Une sortie rappelant celle où l'acteur avait expliqué la raison de son refus de participer au reboot du Transporteur. En avril dernier, on apprenait ainsi via Vulture qu'il lui avait été proposé de signer pour trois films supplémentaires de la franchise sans toutefois rien connaître des scénarios de ces opus. Il était également question d'un salaire moindre que celui qu'il aurait perçu pour un seul film : "J’aurais adoré le faire, mais tu ne peux pas vraiment signer sans voir de script, alors signer pour trois d’un coup ? Et être payé une misère ? Je ne voyais pas l’intérêt."

Crédits photos : Dan Kosmayer / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus