Irak : Daesh suspecté d'avoir attaqué des soldats américains au gaz moutarde

Par , publié le
International John Kerry, chef de la diplomatie américaine, ici à Istanbul en 2013.
John Kerry, chef de la diplomatie américaine, ici à Istanbul en 2013.

Les États-Unis soupçonnent le groupe terroriste Daesh d'avoir utilisé du gaz moutarde lors d'une attaque de soldats américains survenue mardi en Irak.

Le groupe terroriste aurait-il de nouveau eu recours au gaz moutarde dans ses attaques ? Les États-Unis suspectent en effet Daesh d'avoir utilisé cette substance à l'occasion d'une attaque de soldats américains survenue mardi en Irak.

Un responsable de la Défense, dont la teneur des propos nous été rapportée par FRANCE 24, indique que la présence d'un agent moutarde a été relevée par ces soldats sur un fragment de roquette. Laquelle aura été tirée en direction de leurs installations situées non loin de la ville de Qayyarah (nord),

Gaz moutarde sur des soldats US ? des tests pour confirmer

Cet agent revêtait une forme "noire et huileuse", et la roquette en question d'avoir finalement échoué à plusieurs centaines de mètres des militaires sans occasionner la moindre blessure. Deux tests ont été conduits afin de vérifier l'existence d'une telle substance. Le premier l'a confirmé et le second a délivré des résultats opposés.

Un laboratoire, a qui a été envoyé le fragment de roquette, devrait pouvoir être en mesure d'identifier la substance au terme d'une analyse approfondie. Une source du Pentagone s'est quelque peu voulue rassurante sur un possible contact entre les forces américaines et du gaz moutarde : "Cela fait plus de 24 heures et nous n'avons vu personne qui présente des cloques ou quoi que ce soit du même genre".

Une récidive de Daesh après la Syrie ?

S'il s'avérait que Daesh a effectivement au recours au gaz moutarde plus tôt dans la semaine en Irak, il s'agirait là de sa seconde utilisation connue de l'agent. Le mois dernier, une enquête de l'ONU a ainsi révélé qu'un mois plus tôt, le 21 août 2015, l'organisation terroriste avait bien utilisé du gaz moutarde dans une attaque à Marea, dans la province d'Alep (nord de la Syrie).

D'après des responsables américains, Daesh se servirait du gaz moutarde sous une forme "militairement pas efficace", adoptée pour la première fois par les Allemands en 1917.

Crédits photos : fotostory / Shutterstock.com

Partager cet article