Haute-Alpes : une louve abattue près d'un troupeau

Par , publié le
France Femelle loup. Image d'illustration.
Femelle loup. Image d'illustration.

La préfecture des hautes-Alpes vient d'annoncer qu'une louve a été abattue jeudi matin non loin d'un troupeau dans un secteur de la région du Dévoluy.

L'action se voulait vraisemblablement préventive. En ce jeudi, la préfecture des Hautes-Alpes a ainsi annoncé que plus tôt dans la matinée, dans le secteur de la Rama situé dans le Dévoluy, une louve a été abattue près d'un troupeau : "La louve a été abattue à proximité d'un troupeau ayant déjà fait l'objet d'attaques [...]. Ce tir a été effectué à l'occasion d'opérations lancées à l'initiative des lieutenants de louveterie chargés du secteur et en relation avec les acteurs locaux."

20minutes.fr avec AFP précise que cette initiative découle d'un arrêté préfectoral datant du 12 août dernier et limitant à deux l'abattage de loups pour assurer la sécurité des troupeaux. À noter que dans les Alpes-de-Haute-Provence et pour de semblables motifs, le préfet avait donné une autorisation similaire le 13 août, avec toutefois une limite étendue à quatre loups.

Louve abattue dans les Hautes-Alpes : une limite établie à deux bêtes

Soulignons de même que dans le cas de la louve abattue ce matin, il s'agit là de la première bête tuée en 2015 dans le département des Hautes-Alpes. Sur la saison 2014-2015, le nombre de loups tués est actuellement de 19, un chiffre que l'on nous dit en progression.

8.560 brebis victimes des loups en 2014

L'année passée, des loups avaient causé la mort de 8.560 brebis, amenant à ce que les agriculteurs responsables de ces bêtes herbivores soient indemnisés en conséquence. Dans un arrêté datant du 30 juin 2015, il a été établi par le gouvernement qu'un maximum de 36 loups pourra être abattu cette année si ces animaux portent atteinte ou sont susceptibles de menacer la sécurité des troupeaux. Précédemment, cette limite avait été fixée à 24. La nouvelle mesure se veut d'ailleurs non discriminante, pouvant ainsi cibler un loup quel que soit son sexe (mâle ou femelle) ou son age (jeune ou vieux).

Crédits photos : andamanec / Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus