Haïti : deux morts dans l'évasion massive de plus de 170 prisonniers

Par , publié le
International Illustration. Un prisonnier enchaîné.
Illustration. Un prisonnier enchaîné.

Samedi à Haïti, une mutinerie survenue dans une prison a conduit à l'évasion de plus de 170 détenus et à faire deux morts, incluant un surveillant.

Une mutinerie a éclaté samedi au sein de la prison de l'Arcahaie, localisée sur la côte des Arcadins au nord-ouest de Port-au-Prince (Haïti). Ils seraient 172 détenus à s'être ensuite évadés, et l'un d'entre eux et un surveillant d'avoir trouvé la mort dans le soulèvement.

Cité par nos confrères haïtiens du Nouvelliste, le directeur de la prison Heurtelou Paul Colson a indiqué que le prisonnier serait décédé après avoir entrepris l'escalade d'un mur. Et d'avoir ajouté que cette action collective a également fait deux blessés, depuis hospitalisés. On ignore cependant la gravité de leur état.

Mutinerie dans une prison de Haïti : morts et blessés

Si l'on parle actuellement de 172 évadés et de deux morts consécutivement à cette mutinerie, les autorités haïtiennes n'ont toutefois souhaité confirmé aucun de ces chiffres. Par voie de communiqué, le bureau du Premier ministre Enex J. Jean-Charles a fait savoir que "les unités de police spécialisées sont sur place pour sécuriser les lieux et pour mettre les fauteurs de troubles hors d'état de nuire".

On apprend de même que les "riverains ont été priés de collaborer avec les autorités policières", ces dernières ayant ainsi lancé une vaste chasse à l'homme.

Le leader du soulèvement arrêté

Dans le document publié le jour même, le gouvernement condamne au passage "avec la plus grande ferveur les incidents survenus a la prison civile de l'Arcahaie, cible ce samedi d'une mutinerie provoquée par des individus lourdement armés".

Aux dernières nouvelles, plusieurs arrestations ont déjà été opérées, celles d'une dizaine d'évadés et du leader de la mutinerie. Suite à cette évasion massive, le ministre de la Justice Camille Édouard Jr s'est rendu sur les lieux, de même que ses collègues des Affaires étrangères et de l'Intérieur Pierrot Delienne et François Anick Joseph. Plusieurs responsables des forces de l'ordre ont également fait le déplacement.

Crédits photos : View Apart - Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus