Guyane : 27 kg de cocaïne trouvés dans la valise d'un militaire

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Photo d'illustration
Photo d'illustration

Vendredi, les douaniers guyanais de l'aéroport de Cayenne ont découvert que la valise d'un militaire prêt à prendre son vol militaire pour Paris contenait près de 27 kg de cocaïne.

Alors qu'il était censé prendre un avion affrété pour le personnel militaire et destiné à l'amener jusqu'à Paris, un militaire d'une quarantaine d'années a été retenu vendredi par les douaniers de l'aéroport de Cayenne (Guyane). La raison : le contenu de sa valise interceptée avant son arrivée en soute.

Près de 27 kg de cocaïne ont ainsi été retrouvés dans les bagages du militaire, et d'après des sources judiciaires, cette découverte pèserait environ un million d'euros. Nos confrères de France Info rapportent que cette valise appartient au chef de cabine du vol en question.

Saisie de cocaïne : une valeur estimée à près d'un million d'euros

Le militaire, relevant de l'armée de l'Air, a été placé en garde à vue à Cayenne et l’antenne locale de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) des Antilles-Guyane a lancé une enquête. Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a quant à lui demandé à ce que s'ouvre une investigation militaire interne. Vendredi soir, trois services d'enquêteurs ont été saisis par la procureur adjoint à Cayenne Isabelle Arnal. Deux d'entre eux se trouvent être des services nationaux, la section de recherches de la gendarmerie de l'air et l'Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS).

Cayenne : la plus importante prise de l'année

Quant au troisième, il s'agit de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) des Antilles-Guyane. Le parquet de Cayenne a ajouté que "l'avion de l'armée s'est posé ce samedi à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle". Il s'avère que cette prise est la plus importante jamais observée en 2015 à l'aéroport Félix Éboué de Cayenne. Et il n'est pas dit qu'il s'agisse de la dernière, les trafiquants étant de plus en nombreux à passer par la Guyane afin de faire transiter leurs marchandises.

Crédits photos : © Pixabay / Public Domain

Partager cet article

Pour en savoir plus