François Fillon promet de combattre le "système"

Par , publié le
Politique
François Fillon en meeting à Oyonnax le 19 janvier 2017.

Le candidat de la droite était en meeting jeudi soir à Oyonnax. Il s'est posé en candidat anti-système, à l'instar d'autres de ses concurrents à la présidentielle.

Candidat de la "rupture", candidat "anti-système",... François Fillon a repris à son compte un air déjà entonné par d'autres, de Macron à Le Pen en passant par Mélenchon.

En meeting à Oyonnax (Ain) jeudi et devant plus de 2.000 personnes venues l'écouter, il a fustigé ce qu'il nomme le "Tous contre Fillon".

François Fillon et le "choeur des pleureuses"

Quand il explique ne pas vouloir plier devant "le choeur des pleureuses", il évoque ses adversaire à la course à la présidentielle. Selon lui, "Depuis ma victoire aux primaires, c'est le 'Tous contre Fillon'. Le choeur des pleureuses annonce, en se tordant les mains, la fin du monde si la droite l'emportait".

Mais des voix discordantes, il peut aussi en trouver dans son propre camp, à l'image d'une Rachida Dati qui n'a pas digéré le fait d'avoir été écartée de l'investiture dans la 2ème circonscription de Paris en vue des législatives, au profit de NKM. Jeudi matin, dans les colonnes du Parisien, elle pestait : "Il est urgent que François Fillon corrige le cap de sa campagne sinon on va droit dans le mur. Tout le monde veut la victoire de la droite en 2017. Mais nous sommes de nombreux élus à ne pas être écoutés, car il ne s'adresse pas à tous les Français".

Le "seul candidat" de "la rupture"

Il l'affirme, il est "aujourd'hui le seul candidat dans cette élection présidentielle qui propose une rupture. Les autres sont en train de s'organiser pour conserver le système. C'est dur de dire la vérité. Ça blesse et ça ne fait pas plaisir. Mais tant qu'on n'a pas dit la vérité, on ne peut pas faire les choses".

Crédits photos : Capture d'écran YouTube

Partager cet article