Les Français de plus en plus séduits par le télétravail

Par , publié le
Économie
Photo d'illustration. Une femme utilise un ordinateur portable.

Près de deux tiers des Français qui travaillent dans un bureau se disent intéressés par le télétravail.

Grâce à la démocratisation d’Internet à haut débit et des nouveaux moyens de communication, il n’a jamais été aussi facile de travailler de chez soi à distance. Le télétravail est en effet de plus en plus pratiqué par les entreprises et il semblerait que les salariés français en redemandent !

Le télétravail séduit de plus en plus

Selon une enquête Ipsos pour [email protected] dévoilée aujourd’hui, 65 % des Français travaillant dans un bureau sont intéressés par le télétravail. Sur les 24 % de Français qui travaillent dans un bureau et qui pratique déjà le télétravail, 14 % le font de façon ponctuelle et 10 % de façon régulière. Les Franciliens représentent 31 % de ces télétravailleurs, et les cadres 41 %.

Pour justifier cet attrait pour le travail à distance, 79 % des personnes favorables au télétravail évoquent la possibilité de s’affranchir des embouteillages. 71 % pensent que cela permettrait une décentralisation économique en dehors de la capitale et des grandes villes et 70 % pensent que cela leur offrirait un meilleur rythme de vie.

La productivité en question

Il subsiste cependant quelques bémols sur la productivité du télétravailleur. Seuls 51 % des personnes pensent que le travail à distance leur permettrait d’être plus productifs. Pour être plus productifs, les Français plébiscitent surtout des horaires plus flexibles (pour 85% des sondés) avant le télétravail (72%).

Télétravail ne signifie pas forcément travail à domicile et 52% des personnes qui ont participé à l'étude aimeraient travailler plus souvent dans des espaces de coworking, cafés et autres salles de réunion partagées.

Cette enquête a été menée en ligne du 18 au 20 octobre auprès d'un échantillon représentatif de 2.183 Français âgés de 16 à 75 ans, dont 849 personnes travaillant dans un bureau, selon la méthode des quotas.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus