Facebook et le projet d'Internet par satellite : c'est fini

Par , publié le | modifié le
Tech Mark Zuckerberg
Mark Zuckerberg

Alors que son projet n'a jamais été officiellement annoncé, Facebook renonce à sa création d'accès internet par satellite. Mais pourrait se tourner vers la location.

Malgré des ambitions de plus en plus stratosphériques, Facebook semble garder les pieds sur terre. Voyant que son projet d’accès à Internet par satellite était beaucoup trop onéreux, le réseau social dirigé par Mark Zuckerberg a décidé de mettre fin à cette idée. L’information n’a pas été officialisée, mais le site The Information rapporte que Facebook aurait renoncé à ce projet après avoir évalué les coûts jugés trop onéreux.

Pour la construction d’un satellite, 500 millions de dollars seraient nécessaires. Une somme jugée trop importante pour Facebook qui aurait déjà déboursé près d'1 milliard de dollars dans son projet d’expansion d’Internet dans le monde entier.

Facebook : louer un satellite plutôt que de le construire

L’abandon de cette construction de satellite ne signifie pas pour autant que Facebook a totalement abandonné sa soif d’expansion. L’entreprise souhaite plutôt s’orienter vers un système de location de satellite plutôt que de se lancer dans une construction trop importante. Le réseau social pourrait se tourner vers d’autres entreprises qui construisent eux-même les satellites.

En attendant, Facebook a déjà lancé Internet.org, une offre de services de base gratuits dans des marchés où l’accès Internet peut être moins abordable. Son lancement dans plusieurs pays a néanmoins été entaché de plusieurs scandales, liés à la neutralité du net.

Google est toujours en lice

Ayant les mêmes désirs que Facebook, Google planche également à des lancements de satellites pour pouvoir proposer Internet dans le monde entier. La firme de Mountain View avait auparavant embauché Greg Wyler, fondateur de l’opérateur de satellites 03b Networks. Le but étant de construire pour Google des satellites qui devaient apporter des connexions Internet dans les régions qui en étaient jusqu'alors dépourvues. Ce dernier ayant quitté Google, l’entreprise américaine a revu ses ambitions à la baisse, mais a tout de même investi près d’un milliard de dollars dans Space X, l’entreprise spatiale du milliardaire Elon Musk.

Crédits photos : phonandroid

Partager cet article

Pour en savoir plus