Facebook cherche les pédophiles en espionnant nos discussions

Par ,
Web Facebook cherche les pédophiles en espionnant nos discussions
Facebook

Le réseau social utilise un outil pour espionner automatiquement les discussions privées de tous les membres. Cette méthode a fait ses preuves, elle est à l’origine d’une première arrestation.

Reuters a indiqué qu’une arrestation avait eu lieu suite à l’espionnage d’une conversation sur le réseau social Facebook. Un homme âgé de 30 ans discutait avec une adolescente de 13 ans à l’aide du chat. La discussion indique qu’ils devraient se rencontrer après l’école. Les faits sont donc jugés douteux et le logiciel de surveillance transmet la requête. Cette dernière mentionne un écart d’âge assez important entre les deux personnes, ce qui laisse penser à la présence d’un prédateur sexuel. L’arrestation a donc eu lieu aux États-Unis, un modérateur de Facebook avait pris la responsabilité d’appeler la police.

Joe Sullivan a donc déclaré « nous n’avons jamais voulu mettre en place un environnement où nous avons des employés qui fouillent dans des conversations privées, il est donc vraiment important d’utiliser une technologie avec un très faible taux de faux positifs ». L’agence Reuter mentionne que la société avait souhaité jusqu’à maintenant rester en retrait et agir en toute discrétion. Cette dernière pourrait être expliquée comme l’indique generation-nt par une mauvaise interprétation. Cet agissement pourrait être perçu comme de l’espionnage.

Cette méthode est tout de même bénéfique surtout que les mineurs sont fortement exposés sur Internet. Ce logiciel peut également rassurer les parents notamment sur les agissements de leurs enfants sur la toile. Certes, cette surveillance automatisée ne peut en aucun cas remplacer un adulte. Dans tous les cas, le logiciel est programmé pour détecter des situations à risques comme une grande différence d’âge, une discussion entre deux personnes qui ne se connaissent pas…

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Facebook cherche les pédophiles en espionnant nos discussions sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus