Etats-Unis : Une nouvelle fusillade dans un campus

Par , publié le
Actualité
Police américaine (photo d'illustration)

Une nouvelle fusillade a éclaté la nuit dernière aux Etats-Unis faisant un mort et deux blessés. L'origine de la fusillade serait une banale dispute au sujet d'une partie de dés.

Les jours se suivent et se ressemblent tragiquement aux Etats-Unis. Quelques jours après une fusillade dans l’Arizona, une nouvelle fusillade a eu lieu cette fois dans l’état du Tennesse à Nashville. Bilan, un mort et deux blessés par balles, rapporte la police.

Selon CNN, l’origine de la fusillade serait une banale dispute autour d’une partie de dés. Les blessés auraient été directement emmenés à l’hôpital. Au moment d’écrire ces lignes leur état de santé n’est pas encore connu. De son côté, la police n’a pas indiqué ce qui était advenu du tireur. Le conflit autour de la partie de dés n’aurait pas a priori, impliqué des élèves de l’université.

La tuerie de l’Oregon dans toutes les têtes

Cette nouvelle fusillade intervient donc 23 jours après la fusillade de l’Oregon, où un jeune étudiant du nom de Chris Harper Mercer avait tué 10 personnes avant d’être abattu par la police. Le tueur, âgé de 26 ans avait surpris les étudiants en cours vers 10h30. Passionné des armes, et de l’IRA, il avait au préalable posté un message sur les réseaux sociaux détaillant ses intentions.

Une nouvelle tuerie où Barack Obama a une nouvelle fois exprimé sa peine, ainsi que son impuissance. "Chaque fois que ce genre de choses se passent, je vais rappeler que les lois sur les armes doivent être changées mais que je ne peux pas le faire moi-même". "A chaque fois qu'un drame comme celui-ci se produira, je répéterai que nous pouvons y faire quelque chose et que nous devons changer nos lois".

Les armes à feu, au cœur du débat des présidentielles

Avec les élections présidentielles qui arriveront l’année prochaine, le débat sur les armes à feu a été maintes fois évoqué lors des précédents débats. Fidèles à leurs habitudes, les républicains ne souhaitent pas un durcissement des lois. Du côté des démocrates en revanche, on plaide pour un changement de loi concernant les armes à feu.

Crédits photos : Dmitriy Bryndin/shutterstock.com

Partager cet article