États-Unis : un mort et deux blessés dans une prise d'otages dans le Wisconsin

Par , publié le | modifié le
International Commissariat de police NYPD
Commissariat de police NYPD

Un homme qui s'était barricadé dans un magasin de motos avec des otages au sein de la ville de Neenah, dans le Wisconsin, s'est finalement rendu aux autorités. Un mort est cependant à déplorer.

Les faits se sont déroulés il y a de cela quelques heures dans la ville de Neenah (Wisconsin, dans l'est des États-Unis). Des médias locaux rapportent qu'un homme à l'âge non précisé s'était barricadé dans un magasin de motos avec plusieurs otages.

La police indique avoir été alertée en début de soirée par un appel lui ayant signalé un coup de feu tiré dans une boutique. Une fois sur les lieux, les forces de l'ordre remarqueront “un sujet avec une arme” et “de potentiels otages”. Au cours de l'assaut qui aura suivi, où près de 30 tirs auraient résonné selon le maire de Neenah, deux personnes dont un agent de police ont été légèrement blessées et transportées à l'hôpital. L'officier en est d'ailleurs déjà ressorti.

Prise d'otages dans le Wisconsin : un homme armé succombe à ses blessures

Nos confrères du Point relatent que c'est au terme d'une heure de discussions avec les policiers que le preneur d'otages a accepté de se rendre, après avoir libéré ses otages. Une seconde personne a quant à elle été interpellée en se voyant mettre les menottes. On apprend par ailleurs que les forces de l'ordre ont ouvert le feu sur un autre homme qui sortait du magasin, au motif qu'il refusait de déposer son arme. Celui-ci succombera à ses blessures après avoir été admis à l'hôpital, sans que l'on sache encore si ces blessures avaient été causées par la police ou bien le preneur d'otages.

Des hommes pas encore identifiés

L'identité des deux hommes reste à établir et une enquête a été ouverte pour, notamment, faire la lumière sur ce point. Notons qu'après que le preneur d'otages ait été maitrisé, les forces de l'ordre demeuraient encore sur les lieux.

Crédits photos : Natalia Bratslavsky/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus