Enfants prématurés : une réussite moins certaine ?

Par , publié le
Santé
Photo d'illustration. Un bébé prématuré.

Une étude britannique révèle que les enfants nés prématurément présenteraient des difficultés à mener convenablement leur future vie professionnelle.

Une étude menée par des chercheurs de l’université de Warwick à Coventry (Angleterre) avance que les enfants prématurés seraient quelque peu plus handicapés que les autres quant à la gestion de leur vie professionnelle à venir. Les résultats de cette enquête, récemment parus dans la revue Psychological Science, révèlent également des salaires moins élevés pour les adultes nés avant terme.

Pour arriver à ce constat, les scientifiques procédé à un suivi au long cours d'environ 15.000 enfants prématurés. Sur cette sélection, 8.573 étaient nés en 1958 et 6.698 en 1970. Durant leurs jeunes années, ces enfants ont été soumis à des tests cognitifs concernant des lectures et des opérations de calcul. Avec des résultats peu concluants comparés à ceux enregistrés par des enfants nés à terme.

Avenir professionnel : des salaires moins élevés pour les enfants prématurés ?

Les chercheurs se sont ensuite penchés sur une possible extension de ces faibles scores à la vie professionnelle de ces enfants. Ils ont alors découvert que les adultes nés prématurément apparaissaient plus nombreux dans les travaux manuels, avec une majorité de la cohorte n'exerçant aucune activité professionnelle et présentant des difficultés d'ordre économique.

Une étude n'ayant pas ciblé une majorité de grands prématurés

Dans des propos rapportés par Pourquoi Docteur ?, les responsables de l'étude déclarent que "cette étude montre un effet cascade où des capacités scolaires moindres après une naissance prématurée amènent à de moindres qualifications et à une moindre richesse à l'âge adulte". On nous précise de même que "la plupart des enfants étudiés n'étaient pas de grands prématurés mais seulement nés en moyenne cinq semaines avant terme". Cette étude vient finalement se coupler à une autre parue il y a quelques semaines et qui révélait un caractère particulièrement introverti pour les enfants prématurés atteignant l'âge adulte.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article