Donald Trump va livrer son bulletin de santé

Par , publié le
International Donald Trump va dévoiler son dossier médical
Donald Trump va dévoiler son dossier médical

Après le malaise d'Hillary Clinton le 11septembre et les erreurs de communication autour de son malaise, Donald Trump va s'engouffrer dans la brèche et publier son propre bulletin de santé.

C'est dans l'émission du médecin le plus célèbre de la télé américaine le "Doctor Oz Show" diffusée sur la Fox depuis 2009 que le candidat républicain à l'élection présidentielle américaine Donald Trump va livrer son bulletin de santé.
Une annonce faite lundi alors que son adversaire démocrate Hillary Clinton était victime d'un malaise le jour des commémorations en mémoire des victimes du 11Septembre 2001, un épisode délicat le jour où la candidate devait représenter "l'Amérique forte" face aux attentats et au terrorisme.

Hillary Clinton est atteinte d'une pneumonie

Victime d'une pneumonie (une affection respiratoire causée par des bactéries et des virus -NDLR), Hillary Clinton (69 ans) a annulé ses déplacements pour deux jours et doit suivre un traitement par antibiotiques.
Deux jours après sa chute devant son van, on peut expliquer cette perte d'équilibre par les effets de la pneumonie qui en plus d'une importante gêne respiratoire et donc de fatigue entraîne de la fièvre et de la déshydratation, le tout associé au stress de la campagne, ce malaise devient "explicable".

Donald Trump va appuyer là ou ça fait mal face au manque de transparence sur la santé d'Hillary Clinton

En bon stratège politique (même s'il n'a pas relevé et commenté publiquement la chute d'Hillary Clinton), Donald Trump (70 ans) va donc appuyer là ou ça fait mal et montrer qu'il se porte remarquablement bien en publiant ce jeudi son bulletin médical dans la célèbre émission "Doctor Oz Show".

Notez qu'en décembre 2015 Donald Trump avait publié son bilan de santé ; Un bilan controversé puisque son médecin, Harold Bornstein avait avoué à NBC News avoir écrit 4 pages en…5 minutes. Pas très sérieux tout cela !

De son côté, Lisa Bardack le médecin d'Hillary Clinton avait fait preuve de plus de transparence sur sa cliente expliquant que la candidate avait subi deux thromboses -en 1998 et 2009-, mais également une commotion cérébrale suivie d’un caillot à la tête en 2012.

Crédits photos : Crédit photo capture écran compte Twitter @realDonaldTrump

Partager cet article