Corse : une femme avoue le meurtre de son mari

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. Un gendarme.
Photo d'illustration. Un gendarme.

A Ucciani, non loin d'Ajaccio, une femme s'est présentée à la gendarmerie pour avouer le meurtre de son mari suite, semble-t-il, à une dispute.

Mercredi, une femme de 64 ans s'est spontanément rendue à la brigade de gendarmerie d'Ajaccio (Corse-du-Sud) pour y avouer le meurtre de son mari. Les faits, selon elle, se seraient produits dimanche soir à leur domicile d'Ucciani.

Ucciani : une arme à feu sans doute utilisée

Les enquêteurs, relatent nos confrères de Corse-Matin, jugent cet aveu suffisamment sérieux pour se rendre sur place. A leur domicile, un chalet, ils font la découverte du corps d'un homme mort par arme à feu.

Éric Bouillard, procureur d'Ajaccio, déclare qu'"Un pistolet aurait vraisemblablement été utilisé". Cependant, précise le quotidien corse, "la macabre découverte ne permet pourtant pas aux enquêteurs d'établir avec certitude qu'il s'agit bien de l'époux de la femme auditionnée".

L'autopsie devrait être menée vendredi

M. Bouillard indique en outre que "L'homme retrouvé dans la maison semble effectivement être le mari de cette personne qui a été placée en garde à vue. Une autopsie permettra de confirmer l'identité".

Quant à la femme, elle a indiqué qu'une dispute avait éclaté entre elle et son mari.

Crédits photos : JPstock / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus