Corine Marienneau, ex-Téléphone : pourquoi le groupe ne veut plus d'elle

Par , publié le
Télévision Corinne Marienneau, ex-bassiste du groupe Téléphone a "On n'est pas couché"
Corinne Marienneau, ex-bassiste du groupe Téléphone a "On n'est pas couché"

Invitée samedi du talk-show de France 2 "On n'est pas couché", Corine Marienneau, ex-bassiste du groupe Téléphone, a expliqué pourquoi il est très peu probable qu'elle réintègre un jour la formation.

Dix ans durant, Corine Marienneau a constitué, avec Louis Bertignac, Jean-Louis Aubert et Richard Kolinka, le groupe Téléphone. De 1976, année où la formation s'est créée, à 1986, celle de sa séparation, la bassiste a été de l'aventure, avec ses hauts et ses bas. Mais elle n'aura pas été rappelée lors de la reformation de Téléphone à la rentrée 2015 sous le nom "Les Insus ?".

Samedi, sur le plateau d'On n'est pas couché, Corine Marienneau n'a pas caché sa tristesse d'avoir été mise à l'écart : "Mon problème personnel à la limite, on s’en fout […] Ce qui est grave, ce qui est triste, c’est que vous ne puissiez pas voir le groupe Téléphone. Mais moi, bien sûr que je suis triste, bien sûr que je suis blessée, bien sûr que je me dis ‘mais putain c’est pas vrai’. Mais on s’en fout, j’ai des psys, j’ai des amis, j’ai tout ce qu’il faut."

Téléphone : l'ex-bassiste du groupe y a vécu "la destruction"

L'ex-bassiste de Téléphone indique que si le groupe a fini par se séparer, c'est d'après elle en raison des caractères trop différents de ses membres : "J’avais une vision utopiste […] c’est-à-dire une utopie effectivement sur le fait que l’humanité est un être global, fait d’éléments qui, s’ils ne se reconnaissent pas entre eux et s’ils ne sont pas dans leur interaction, dans leur lien, c’est la destruction. C’est ce que j’ai vécu dans Téléphone."

Kolinka sur Marienneau : "je ne veux plus jamais jouer avec toi"

Et d'avoir apporté des éléments plus précis encore pour expliquer pourquoi il lui serait compliqué de réapparaître aujourd'hui aux côtés de Bertignac, Aubert et surtout Kolinka : "Dimanche dernier, Richard [Kolinka], le batteur du groupe Téléphone, m’a appelé – ça faisait onze ans qu’on ne s’était pas parlé – et il m’a expliqué ‘je t’appelle pour te dire qu’on part en tournée, sans toi – oui je ne vis pas dans une grotte, je suis au courant – et il m’a dit ‘tu veux que je t’explique pourquoi ?’, je lui ai dit ‘bien sûr’. Et il m’a dit ‘c’est parce que je ne veux plus jamais jouer avec toi, parce que tu dis partout que tu ne nous aimes pas, et tu dis partout que des horreurs sur nous […] Là je me suis dit qu’il y avait un décalage de pensée." Elle doute par conséquent fortement de pouvoir un jour faire une tournée d'adieux avec Téléphone, et ce en dépit de ses appels répétés : "[...] Il faut se rendre à l’évidence, ça n’arrivera pas." Corine Marienneau sort d'ailleurs un livre "Le Fil du temps, tome 1" aux éditions Flammarion, dans lequel elle revient notamment sur ses années passées au sein de Téléphone.

Crédits photos : capture d'écran

Partager cet article

Pour en savoir plus