Commerce en ligne : les as des maths sont essentiels

Par , publié le | modifié le
Économie Ecommerce
Ecommerce

Les fouilleurs de données analysent toutes les données des internautes. Ces spécialistes sont essentiels pour les commerçants sur la toile. Ils leur permettent d’établir des publicités répondant à leurs besoins.

La moindre des informations des internautes est étudiée avec précision. Ces données proviennent de notre prénom, de l’âge, du temps passé sur une page web, le milieu social… David Beissis est le cofondateur de TinyClues selon Libération, c’est une société qui permet d’apporter de réelles statistiques aux commerçants. Ces génies des mathématiques et de l’informatique représentent une mine au trésor, mais ils sont peu nombreux. La demande est donc forte et le nombre de concurrents reste très faible par conséquent, le salaire de ces ingénieurs peut atteindre les sommets avec 500 000 euros par an.

Les patrons de Criteo et Sarenza estiment que le salaire annuel peut aller de 40 000 à 100 000 euros. Un data scientist peut tout de même obtenir 250 000 et même 500 000 euros en fonction de ses capacités et de ses compétences. Grâce à eux, les commerces peuvent cibler  les publicités susceptibles de correspondre aux besoins du client se trouvant sur la boutique. Ces fouilleurs de données ou ces data miners sont donc essentiel pour « draguer légèrement plutôt que lourdement » les consommateurs.

Ces as des maths sont tout de même difficiles à capter, leur domaine de prédilection reste les laboratoires de recherche. Certains choisissent la finance ou encore l’assurance, car les problèmes sont beaucoup plus théoriques. La santé publique peut également recruter ce type de profil. Dans le secteur du commerce en ligne, il est donc difficile de trouver « la perle rare ». La France est également bien placée, puisqu’elle bénéficie d’une formation en maths fondamentale renommée selon Kosciusko-Morizet.

Crédits photos : Atelier_A / Shutterstock.com

Partager cet article