Un champignon intestinal impliqué dans la maladie de Crohn

Par , publié le
Santé Mal de ventre
Mal de ventre

L'inflammation de l'intestin relative à la maladie de Crohn pourrait être liée à un champignon naturellement présent dans cet organe.

Jusqu'ici, les chercheurs travaillant sur la maladie de Crohn ne ciblaient leurs travaux que sur les bactéries intestinales. Mais voilà qu'un champignon, naturellement présent dans l'organisme, pourrait jouer un rôle néfaste.

De nouvelles thérapies en vue ?

Le Pr Mahmoud Ghannoum, directeur du centre de mycologie médicale des Hôpitaux universitaires de Case Western (Etats-Unis) explique : "Nous savons déjà que les bactéries, les facteurs génétiques et environnementaux jouent un rôle majeur dans le développement de cette maladie. Généralement, les patients présentent une réponse inflammatoire anormale face aux bactéries intestinales".

Mais dans la flore intestinale, on ne trouve pas seulement des bactéries, mais aussi des champignons. Et c'est sur ce microbiote fongique que l'équipe internationale de chercheurs s'est concentrée afin de leur attribuer un rôle potentiel.

Neuf familles suivies

Les scientifiques ont ainsi comparé la composition du microbiote de 9 familles de maladies atteints de cette pathologie, des individus originaires du Nord de la France et de Belgique, à celle de 4 familles en bonne santé.

ce qu'ont révélé les échantillons fécaux recueillis, c'est une forte interaction entre entre un champignon (Candida tropicalis) et deux bactéries (E.coli et Serratia marcescens) parmi les malades. Une interdépendance absente chez les personnes en bonne santé. De fait, les spécialistes pensent qu'un traitement à base de probiotiques pourraient aider à rétablir l'équilibre de la flore intestinale.

Mais tout n'est pas terminé pour autant pour les chercheurs. En effet, il reste un mystère : les personnes issues d'une même famille partagent souvent la même alimentation et le même environnement. Ce sont là deux facteurs qui influencent la composition de microbes de l'intestin. Dès lors, comment expliquer que certains individus sont touchés par la maladie de Crohn et pas d'autres ?

Crédits photos : Piotr Marcinski / Shutterstock

Partager cet article