Canal+ : fin du "Zapping" et 2 heures en clair par jour à la rentrée

Par , publié le | modifié le
Télévision Le "Zapping" de Canal+
Le "Zapping" de Canal+

Canal+ a décidé de supprimer son "Zapping". On apprend par ailleurs que la chaîne cryptée ne diffusera plus, à la rentrée, que deux heures en clair par jour, ne considérant ainsi plus cette "vitrine" comme "indispensable".

Une page semble clairement en train de se tourner chez Canal+. Après l'arrêt puis le retour compliqué des Guignols, le départ de figures que l'on pensait presque indéboulonnables de la chaîne (Bruce Toussaint, Yann Barthès, Grégoire Margotton, plus récemment Maïtena Biraben), deux nouvelles supplémentaires viennent de possiblement obscurcir un peu plus les nuages entourant l'avenir de Canal+.

Pour commencer, comme l'a annoncé en ce lundi le directeur général des antennes Gérald-Brice Viret, il ne sera plus question, à la rentrée, de diffuser plus de deux heures en clair par jour. Actuellement, la proportion de programmes en clair est de cinq heures quotidiennes en moyenne : "Cette vitrine était indispensable au lancement de la chaîne, ça ne l'est plus aujourd'hui". Le directeur général des antennes a rappelé que "le clair de Canal, ce sont nos trois chaînes gratuites, regardées par 50 millions de Français chaque mois".

Fin du "Zapping" de Canal+ : une saturation du modèle ?

On apprend de même la fin du Zapping, cette émission née en septembre 1989 et qui s'attachait à condenser en une poignée de minutes les récents faits marquants de la télévision, en les reliant parfois par des fils humoristiques. Pour M. Viret, qui s'exprimait à l'occasion d'une conférence de presse, les raisons de cet arrêt sont multiples :

 "Sur le Zapping, nous souhaitons arrêter. Il y a des zappings sur toutes les chaînes". Et d'ajouter que cela n'a "pas de sens de faire la promo des chaînes gratuites sur une chaine cryptée".

D8 va devenir Canal 8

Maxime Saada, numéro du groupe Canal, a quant à lui annoncé un cryptage plus marqué de la chaîne ainsi qu'une place plus importante réservée "au cinéma et au e-sport". Signalons pour finir que de nouveaux budgets vont être débloqués pour D8, qui va être renommée en Canal 8 (C8), que D17 va également changer de nom pour s'appeler Canal Star et qu'iTélé va devenir CNews, une chaîne appelée à se consacrer "au décryptage plutôt qu'au sensationnalisme".

Pour revenir sur C8, Benjamin Castaldi revient.

Les remplaçants, et d'autres changements

Et cette fois c'est officiel, la période des transferts est officiellement terminée. C'est bien Cyril Eldin qui remplace Yann Barthès à la tête du Petit Journal. Quant à Victor Robert, déjà sur la chaîne à la présentation d'une partie des infos, il va désormais diriger le Grand Journal.

Spécial Investigation, tout comme le zapping, disparaît elle aussi. Après 10 ans de diffusion, Gérald-Brice Viret explique : "L'investigation, vous en avez sur toutes les chaînes, on n'est plus les pionniers".

Au rayon des nouveautés, Mouloud Achour revient pour présenter le Gros Journal, dans le but de "raconter la nouvelle France". Enfin, une émission quotidienne sera consacrée au sport à midi, animée par Aida Touihri. "La très grosse émission" avec Dominique Farrugia et Cyril Hanouna sera diffusée toutes les semaines à partir d'octobre.

Crédits photos : capture d'écran Canal+

Partager cet article

Pour en savoir plus