Bordeaux : un SDF poignardé près du campement de Nuit debout

Par , publié le
Faits Divers Illustration. Un véhicule de la police.
Illustration. Un véhicule de la police.

Mercredi soir à Bordeaux, un sans domicile fixe en a poignardé un autre en marge du rassemblement de nuit debout. La victime a été hospitalisée dans un état grave.

Un sans domicile fixe d'une quarantaine d'années a été poignardé mercredi soir à Bordeaux, non loin du campement du mouvement Nuit debout. Aux dernières nouvelles, cet incident n'aurait cependant aucun lien avec le rassemblement.

Nos confrères du Parisien rapportent que les coups de couteau assénés au quadragénaire sont l'œuvre d'un autre SDF. Sa victime a été grièvement touchée aux niveaux du thorax et de la partie supérieure du corps. Elle a été transportée à l'hôpital "dans un état grave", et son pronostic vital semble désormais engagé.

SDF poignardé à Bordeaux : le suspect en fuite

L'homme suspecté d'avoir poignardé le SDF a quant à lui pris la fuite après les faits. Une source appartenant à Nuit debout et ayant souhaité conserver l'anonymat a déclaré qu'au moment de cette agression, le mouvement était en train de tenir une réunion dans une autre zone du centre-ville, une réunion suivie par un rassemblement.

Cette source s'est d'ailleurs défendue de tout lien direct entre Nuit debout et cet incident : "C'est un règlement de comptes entre SDF. Ca n'a rien à voir avec Nuit debout. C'est en marge de notre installation". La présence de la victime au rassemblement n'était cependant pas fortuite, l'homme faisant ainsi partie des "SDF qui viennent à Nuit Debout car il y a des distributions de nourriture". Le membre du mouvement a au passage reconnu connaître le SDF ayant encaissé les coups.

Une interpellation opérée

La préfecture a fait savoir qu'une interpellation a tout de même eu lieu mercredi soir, celle d'un homme suite à "l'agitation survenue au moment où les policiers sont intervenus sur place". L'individu a depuis, nous dit-on, retrouvé la liberté.

Une enquête a été ouverte afin d'établir les circonstances précises des faits, et c'est à la Direction départementale de la sécurité publique qu'il incombera de mener les investigations.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus