Bonheur conjugal : un rapport sexuel par semaine suffirait

Par , publié le
Santé Un couple au lit
Un couple au lit

D'après une étude américaine récemment parue, il suffirait aux couples de se livrer à un rapport sexuel au moins une fois par semaine pour accéder au bonheur.

Les résultats d'une étude américaine, publiés mercredi au sein de la revue Social Psychological and Personality Science, révèlent qu'il suffirait de se livrer à au moins un rapport sexuel par semaine pour accéder au bonheur conjugal.

L'enquête, qui a démarré il y a de cela une quarantaine d'années, a été conduite auprès de 30.000 Américains en couple. Citée par nos confrères du Point, Amy Muise, psychologue et post-doctorante officiant à l'université de Toronto-Mississauga, explique qu'"avoir des rapports sexuels fréquents est associé à un plus grand bonheur, mais ce lien n'est plus aussi marquant lorsque la fréquence est supérieure à une fois par semaine".

Rapports sexuels : réguliers, ils sont associés "à une plus grand bonheur"

Et d'ajouter qu'avoir un rapport sexuel quotidien ne serait pas significatif dans la recherche du bonheur : "Nos conclusions suggèrent qu'il est important de maintenir une connexion intime avec votre partenaire, mais vous n'avez pas besoin d'avoir un rapport sexuel chaque jour du moment que vous maintenez cette connexion." Précisons que ces observations concernent des couples hétérosexuels mariés ou engagés dans une relation sur le long terme.

Pas de différences selon les âges, le genre et la durée des relations

Durant l'étude, les chercheurs ont remarqué une constance et ce que quel que soit l'âge des personnes concernées, le genre et la durée de leurs relations. Ils soulignent cependant que le but de l'enquête n'était pas d'établir un lien de cause à effet entre un ébat sexuel et une porte ouverte sur le bonheur, et inversement. Les scientifiques n'affirment ainsi pas que qu'un rapport sexuel découle d'un bonheur vécu ou que cette relation sexuelle accroît le sentiment d'être heureux. Et si l'étude n'a porté que sur des couples, Mme Auise ne manque pas d'indiquer qu'"en réalité, il n'y a aucun lien entre la fréquence des rapports sexuels et le bien-être pour les personnes célibataires".

Crédits photos : Guryanov Andrey/shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus