Barcelone : un cheval meurt de fatigue après deux heures d'agonie

Par , publié le
International Le cheval mort d'épuisement à Barcelone.
Le cheval mort d'épuisement à Barcelone.

Jeudi dernier, à Barcelone, un cheval est décédé après avoir transporté des touristes en calèche. Son agonie aura duré deux heures sans qu'un médecin n'ait été appelé à intervenir.

Les faits remontent à jeudi dernier au soir et se sont déroulés dans une rue de Barcelone (Espagne). Après avoir transporté des touristes en calèche sur une durée suffisamment importante pour l'exténuer, un cheval s'était effondré sur la chaussée.

Allongé sur le flanc, le cheval nécessitait des soins qui auraient pu lui être administrés via l'intervention d'un médecin. Seulement, et d'après ce qu'a rapporté une association de protection des animaux, le propriétaire du cheval n'aurait pas souhaité faire appel à un vétérinaire en raison du coût que cela aurait représenté.

Mort d'un cheval à Barcelone : son propriétaire ne voulait pas payer le vétérinaire

Le cheval agonisera durant deux heures, et après que les forces de l'ordre soient finalement intervenues, l'animal a été euthanasié. Cette affaire ne demeurera pas sans suite puisque nos confrères de Ouest France nous informent qu'une enquête de police a été lancée pour maltraitance sur animaux.

Une pétition pour interdire les attelages en ville

Il n'est également pas exclu que la mairie de Barcelone prononce des sanctions administratives à l'encontre du propriétaire du cheval. Suite à ce drame, l'association de protection des animaux mentionnée plus haut a mis en ligne une pétition appelant à interdire les calèches à touristes dans les rues de Barcelone. Elle n'est d'ailleurs pas loin de toucher au bout puisque qu'au moment où ces lignes sont rédigées, 24 723 signatures ont déjà été enregistrées sur les 25.000 attendues.

Crédits photos : Twitter / @MulticultureIIe

Partager cet article

Pour en savoir plus