Bactérie E.Coli, 2 plages en Côte d’Azur fermées pour pollution

Par , publié le
Pollution Plage Côte d'Azur
Plage Côte d'Azur

Toutes les semaines, l’eau est analysée, l’objectif étant d’identifier éventuellement la présence de bactéries. Depuis mardi matin deux plages sont fermées à cause de la présence de la bactérie E.coli.

La municipalité de Saint-Laurent-du-Var analyse comme toutes les semaines l’eau du bassin. Le but étant de rechercher la présence de streptocoques fécaux ou de l’Eschericia Coli. Cette fois, le résultat a été positif, signifiant la présence de la bactérie E.Coli. La station balnéaire à proximité de Nice a donc été fermée depuis ce mardi matin. Selon TF1, les conséquences de cette bactérie sont assez sérieuses, il est en effet possible d’avoir des gastro-entérites, et même des infections urinaires.

La dangerosité est minime, mais, par mesure de précaution, la mairie a préféré fermer les plages. De plus, la présence de ce type de bactéries peut être les conséquences de germes pathogènes plus importants et donc ayant un potentiel de dangerosité fort élevé. En effet, la bactérie E.Coli a été détectée de façon excessive dans l’eau du bassin. Par conséquent, un arrêté municipal a été mis en place pour Cousteau et Lansberg. Ce qui représente deux des quatre plages présente au sein de la ville.

La préfecture a été immédiatement alertée, l’objectif désormais est de connaitre avec précision la provenance de cette pollution. Cette dernière pourrait être expliquée en partie par le fleuve du Var. Son embouchure a subi une déviation à cause des tempêtes qui ont été présentes durant l’automne dernier. Les eaux s’écoulent donc directement jusqu’à la plage pouvant transporter des germes. Un second prélèvement a été réalisé, mais les résultats définitifs ne seront pas connus avant jeudi. Pour l’instant, les plages sont fermées pour une durée indéterminée.

Partager cet article