Attentats de Paris : plus de 12 000 personnes rassemblées à Toulouse

Par , publié le
France
Pray for Paris

Une semaine après les attentats de Paris, plus de 12 000 personnes se sont rassemblées à Toulouse pour montrer leur soutien aux familles des victimes et pour défendre la liberté.

Les attentats de Paris qui se sont déroulés le 13 novembre dernier et qui ont causé la mort de 130 personnes ont bouleversé tout l’hexagone. Dans quasiment toutes les villes de France les personnes se sont rassemblées pour défendre leur liberté et pour exprimer leur soutien aux familles des victimes, comme se fut le cas cet après-midi à Toulouse.

12 000 personnes défilent dans les rues de Toulouse

Plus de 12 000 personnes sont descendues dans la rue cet après-midi à Toulouse pour marcher "pour les libertés, la paix, contre la barbarie et les amalgames", pouvez-t-on lire sur une banderole. Malgré le vent et la pluie, les habitants de la ville rose n'ont pas hésité à répondre à l'appel de différents partis et organisations syndicales pour défiler dans les rues de la ville. Parmi les habitants se trouvaient également des personnalités locales comme le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc, le président sortant du conseil régional Midi-Pyrénées Martin Malvy ou encore les candidats à sa succession Gérard Onesta et Carole Delga.

Le cortège était escorté par un service d'ordre assez important et a emprunté en début d'après-midi les ruelles du centre ville.

Un cortège apolitique

Le cortège semblait être plutôt apolitique seuls quelques sympathisants de la cause Kurde étaient visibles, ils brandissaient un drapeau du Kurdistan et une banderole avec écrit dessus :"Marche mondiale contre Daesh. Pour Kobané. Pour l'Humanité". Le reste des manifestants brandissaient des pancartes avec écrit : "Liberté, égalité, fraternité", "Extrémiste n'est pas musulman" ou encore "Personne ne peut être en paix tant qu'il n'est pas libre". Sur la camionnette d'un syndicat on pouvait également lire la célèbre citation de Prévert : "Quelle connerie, la guerre !".

De nombreux rassemblements ont eu lieu depuis les attentats de Paris dans de très nombreuses villes de France mais aussi à l'étranger comme à Copenhague où 20 000 danois se sont réunis le 15 novembre ou encore à Barcelone où le lendemain des attentats près d'un millier de personnes étaient réunies.

Partager cet article