Attentat de Nice : L'EFS n'appelle pas à venir donner son sang

Par , publié le
France Photo d'illustration. Le don du sang.
Photo d'illustration. Le don du sang.

L'Établissement français du sang indique sur son compte Twitter que les besoins en produits sanguins sont couverts. Inutile de se précipiter pour le moment pour venir en aide aux victimes de l'attaque de Nice.

Comme lors des attentats du 13 novembre 2015, les français se sont spontanément dirigés vers les établissements de collecte de sang à la suite de l'attaque qui a visé la Promenade des Anglais jeudi soir.

Mais l'Etablissement français du sang (EFS) a indiqué qu'il n'était pas nécessaire de se précipiter pour donner son sang, les besoins étant "couvert".

Les besoins en sang sont couverts

C'est sur son compte Twitter que l'EFS a tenu à faire savoir qu'aucun appel exceptionnel au don de sang ne serait lancé à la suite de l'attaque de Nice. l'EFS explique dans son tweet que "les besoins en produits sanguins sont couverts".

Ce message de l'EFS fait suite à un appel au don du sang a été relayé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux et dans les médias, précisant que l'EFS de Nice ouvrirait ses portes à 9h30 pour réceptionnait les donneurs. Des messages qui n'émanaient pas de l'EFS et qui ont poussés de nombreux donneurs à se rendre dans les lieux de recueil des dons de sang partout en France.

Des blessés en état d'urgence absolue

L'EFS indique qui si les besoins sont couverts actuellement, l'établissement invite les français "à se mobiliser dans la durée". Une carte recensant tous les centres de dons est en ligne sur le site de l'EFS.

Selon les derniers bilans, l'attaque de Nice a fait 84 morts, une dizaine de blessés sont également recensés dont 18 personnes se trouvent en "état d’urgence absolue".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article