Arnaud Montebourg candidat à la primaire socialiste en vue de la Présidentielle 2017

Par , publié le
Politique Arnaud Montebourg candidat à la primaire PS
Arnaud Montebourg candidat à la primaire PS

Invité dans le journal télévisé de TF1, l'ex-ministre de l'Économie, du Redressement productif de François Hollande a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle de 2017 dans le cadre des primaires de la gauche qui auront lieu les 22 et 29 janvier prochains.

Et un candidat de plus à l'élection présidentielle de 2017.
Dimanche, sur le plateau de TF1, Arnaud Montebourg a confirmé sa participation à la primaire (dites "citoyennes") initiée par le PS, suite à l'adoption par le Conseil national du Parti socialiste des modalités de cette dernière ; Jean-Christophe Cambadélis ayant confirmé que l'organisation de la primaire serait similaire à celle organisée en 2011 -comme le voulait Arnaud Montebourg- qui a immédiatement précisé "Dès lors qu'on accepte une primaire, on en accepte toutes les règles".

"Je me rangerai au résultat du vote, quel qu'il soit, même si c'est François Hollande qui l'emporte"

Arnaud Montebourg a rappelé ses divergences avec le président de la République. "Je suis resté fidèle au serment du discours du Bourget. Je suis resté fidèle aussi aux ouvriers de Florange. Je suis aussi l'un de ceux qui a combattu la politique d'austérité fiscale, qui a causé beaucoup de dégâts dans le pouvoir d'achat de nos compatriotes les plus modestes", a-t-il précisé.

Un sondage BVA publié ce jour place Arnaud Montebourg devant François Hollande au second tour. Une bonne nouvelle pour le "socialiste frondeur" qui jusqu'ici plafonnait dans les sondages d'intentions de vote à la présidentielle de 2017.
Notez qu'en cas de désistement de François Hollande à la primaire du PS c'est Manuel Valls qui l'emporterait au second tour devant Arnaud Montebourg et Benoît Hamon.

Arnaud Montebourg une alternative à François Hollande

Arnaud Montebourg une alternative à François Hollande ? François Kalfon (conseiller régional d’Ile-de-France et porte-parole d'Arnaud Montebourg) y croit :
"Je pense qu'une partie de la gauche peut retrouver espoir : elle sait désormais et peut reconnaître l'existence d'une alternative politique à François Hollande. Une alternative politique à François Hollande, ce n'est ni plus ni moins qu'un candidat fidèle aux valeurs de la gauche, bien dans son ancrage tel qu'il a été dessiné lors du discours du Bourget, et qui demeure en capacité de gouverner. Sans oublier un ADN original, qui est celui du made in France".

Pourtant, à ce jour François Hollande n'a pas décidé s'il se représentait pour 2017, lui qui a affirmé cet été que "Rien n'était décidé". Il se prononcera en décembre prochain et quel que soit le vainqueur de la primaire à droite "Je ne prendrai pas ma décision en fonction de l’adversaire", avait-t-il déclaré au JDD.

Crédits photos : capture d'écran compte Twitter 25/9/16 @montebourg

Partager cet article

Pour en savoir plus