Animateurs, chroniqueurs télé, journalistes, voici ce qu'ils gagnent

Par , publié le
Actualité
Plateau de télévision

Dans son dernier numéro le magazine Télé 2 Semaines a dévoilé les salaires de plusieurs personnalités des médias et vous allez découvrir que certaines stars du petit écran sont grassement payées…

Vous connaissez forcément leur visage qu'ils officient dans "TPMP", "On n’est pas couché" sur France 2, dans les journaux de TF1, toutes ces vedettes du PAF méritent leur salaire. Oui, mais de combien est-il exactement ? Réponse avec Télé 2 Semaines.

Pour Laurent Ruquier c'est 10 000€ brut pour chaque émission d'"On n’est pas couché"

Lorsque le présentateur d'"On n’est pas couché" Laurent Ruquier touche 10 000€ brut pour chaque émission (l'audience est plutôt très satisfaisante), ses chroniqueurs Yann Moix et Vanessa Burggraf sont eux rémunérés 1500€ chaque samedi soir. Également sur France 2, Anne Roumanoff émarge elle à 3000€ par chronique dans l'émission de Michel Drucker "Vivement dimanche prochain", quant à Stéphane Bern il touche 10 000€ brut par prime time.

Hier soir dans "Touche pas à mon poste !" les chroniqueurs présents dans cette étude de nos confrères ont reconnu les chiffres même si ces derniers -selon eux- étaient parfois un peu trop élevés. Pour présenter "Derrière le poste" sur C8, Enora Malagré perçoit 3000€ lorsque Cauet en touche 6000 pour "L'Oeuf ou la poule ?". Pour l'access de TPMP, le cachet des chroniqueurs varie entre 200€ et 700€ en fonction de leur expérience.

Sur TF1, Sandrine Quétier gagnerait 18.000 euros par prime de "Danse avec les Stars".
Du côté des présentateurs de JT, les 3 principaux journalistes de la chaîne TF1 Jean-Pierre Pernaut, Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau gagnent entre 30.000 et 40.000 euros mensuel brut soit beaucoup moins que PPDA et  Claire Chazal.
Sur France 2 David Pujadas émargerait à 15.000 euros pour les journaux télévisés tout comme Laurent Delahousse. Sur BFM TV un présentateur de tranche aurait des émoluments variant entre 5.000 à 6.000 euros par mois.

Crédits photos : [email protected]

Partager cet article