Angleterre : un enfant mort de faim est retrouvé momifié

Par , publié le

L’Angleterre a été frappée par un terrible fait divers. Un enfant a été retrouvé momifié dans la chambre de sa mère, il était mort de faim.

En Angleterre, les journaux évoquent une sordide histoire. La mère de famille, Amanda Hutton a laissé mourir son enfant âgé de 4 ans. Ce dernier était décédé depuis deux ans et se trouvait dans la chambre de sa mère. Cette dernière avait donc gardé le cadavre du petit Hamzah Khan qui a été retrouvé par les secours momifié. Les premières investigations ont montré qu’il souffrait de malnutrition sévère, ce qui avait retardé fortement sa croissance. Le décès de cet enfant ne semble pas avoir déstabilisé Amanda, qui avait selon le Daily Mail commandé une pizza après la mort de son fils le 15 décembre 2009.

L’enfant est mort de faim

Elle continuait également de percevoir les allocations familiales pour son fils décédé deux ans auparavant. Cette quadragénaire est désormais devant le tribunal pour plusieurs chefs d’accusation et le procureur, Paul Greaney s’est interrogé, « Comment un enfant peut-il mourir de faim dans l’Angleterre du XXIe siècle ? » Il précise que l’enfant est décédé, car sa mère ne lui a pas apporté la nourriture suffisante pour qu’il vive. Son état de malnutrition sévère durait depuis longtemps. La découverte de l’enfant a été faite à la suite d’une plainte. Cette dernière mentionnait des couches sales jetées dans le jardin des voisins.

La mère de famille nie les faits

C’est à cet instant que deux enquêteurs ont découvert l’enfant posé à côté d’une peluche après avoir constaté une odeur pestilentielle. Le procureur a précisé qu’il évoluait dans des conditions misérables puisque des matières fécales, de la pourriture et des tas d’ordures ont été observés dans cette maison. La mère de famille nie les faits d'homicide volontaire et révèle que l’enfant était tombé très malade le 14 décembre 2009. Elle était allée le lendemain dans une pharmacie pour obtenir des médicaments, mais un appel téléphonique urgent lui demandait de rentrer à la maison. C’est à cet instant qu’elle aurait constaté le décès de son enfant qui portait lorsqu’il a été découvert une grenouillère pour un bébé de 6/9 mois.

La mère de cet enfant devant le tribunal

Partager cet article

Pour en savoir plus