Altercation Cyrille Eldin / Camille Crosnier : les réactions de "Quotidien" et du "Petit Journal"

Par , publié le
Télévision
Yann Barthès à la présentation de "Quotidien" sur TMC le lundi 23 janvier 2017

Après l'altercation entre Cyrille Eldin du "Petit Journal" et Camille Crosnier du "Petit Journal" au QG de Benoît Hamon, les deux programmes sont revenus, chacun à leur façon, sur cet incident depuis déjà particulièrement commenté.

Dimanche soir, peu après 20h00, alors que les personnalités les plus en vue du moment en France étaient Benoît Hamon et Manuel Valls, une altercation entre un chroniqueur-animateur et une journaliste a temporairement mis de côté l'importance de l'évènement du jour, soit le premier tour de la primaire de la gauche.

Cyrille Eldin du Petit Journal et Camille Crosnier de Quotidien se sont ainsi accrochés en tentant de recueillir les premières réactions d'un Benoît Hamon vainqueur de cette première partie de scrutin. Le premier reprochait à la seconde de l'interrompre durant ses questions, alors que la journaliste aura mentionné un précédent vécu devant François Fillon.

Quotidien : Barthès évoque un collègue "misogyne"

Nous nous étions alors demandés si cet incident allait être mentionné à la fois dans Quotidien et Le Petit Journal. La réponse a été "oui" dans les deux cas. Pour Quotidien, il s'agissait de retenir son souffle la poignée de secondes durant lesquelles l'altercation a été mentionnée, essentiellement par Yann Barthès :

"On termine avec toi Camille, t'étais donc chez le numéro un [Benoît Hamon], et à part tomber sur un collègue un peu relou, même totalement relou, misogyne, un peu violent et malpoli, tout s'est bien passé ?" La journaliste a répondu par l'affirmative et n'a plus évoqué le sujet, sinon sur son compte Twitter.

Le Petit Journal : les excuses indirectes d'Eldin

Il y avait assez peu de chances pour que Cyrille Eldin revienne sur ses échanges salés avec Camille Crosnier sur le réseau social, le dernier message posté par l'animateur-chroniqueur sur la plate-forme de l'oiseau bleu remontant ainsi au 20 novembre dernier. Il a donc fallu s'en remettre à une sorte de sketch joué et lu durant Le Petit Journal où deux acolytes et lui se sont d'abord amusés avec le mot "coude", objet de la menace de Cyrille Eldin envers la journaliste de Quotidien.

La reporter Sandrine Calvayrac a ensuite interrompu faussement l'animateur et lui a rappelé que lui aussi fait de même à son encontre. Cyrille Eldin a alors semblé s'adresser indirectement à sa consœur de TMC : "Je suis peut-être un voyou mais j'ai du savoir-vivre, moi". Avant de présenter ses excuses à sa chroniqueuse qui les a acceptées dans la foulée. Quant à savoir si Camille Crosnier a également pu les prendre pour elle...

Crédits photos : capture d'écran

Partager cet article

Pour en savoir plus