Alsace : un gendarme se suicide sur son lieu de travail

Par , publié le
Faits Divers
Photo d'illustration. Un gendarme.

Un adjudant de la gendarmerie s’est suicidé mercredi dans les locaux de la brigade territoriale de Guebwiller (Haut-Rhin).

Les gendarmes de la brigade territoriale de la commune de Guebwiller (Alsace) sont encore très choqués. Hier, mardi 1er novembre, l’un des leurs a décidé de mettre fin à ses jours sur son lieu de travail alors que ses collègues se trouvaient à proximité.

Il se suicide avec son arme de service

Ce sont nos confrères des Dernières Nouvelles d’Alsace qui ont rapporté l’information. Le drame s’est joué hier matin aux alentours de 9 heures. Alors qu’il se trouve avec une dizaine de ses collègues à la brigade, le gendarme de 39 ans décide de s’isoler.

Lorsqu'il se retrouve seul, il décide de mettre fin à ses jours avec son arme de service. Rapidement arrivés sur les lieux du drame, les pompiers ne pourront rien faire pour sauver le malheureux. Un hélicoptère avait été détaché sur les lieux pour transporter la victime plus rapidement à l'hôpital.

Raisons personnelles

Selon les premiers éléments de l’enquête, cet adjudant père de trois enfants aurait décidé de mettre fin à ses jours pour des raisons personnelles. Une cellule de crise et d’aide psychologique a été mise en place pour accompagner les collègues de la victime qui le souhaitent. Les gendarmes qui étaient présents lors du drame ont tous été entendus par une psychologue.

Ce suicide intervient dans un contexte particulièrement tendu pour les forces de l’ordre. Des manifestations de policiers sont organisées spontanément dans tout l’Hexagone pour alerter sur les conditions de travail dans la profession. Le gouvernement a d’ores et déjà annoncé une série de mesures pour apaiser la grogne.

Crédits photos : JPstock / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus