Ajaccio : un élève de 13 ans menace sa prof avec un couteau

Par , publié le
France Capture Google Maps du collège Fesch à Ajaccio, Corse
Capture Google Maps du collège Fesch à Ajaccio, Corse

Vendredi, une professeure du collège Fesch à Ajaccio a été agressée par un élève de 13 ans qui lui a placé un couteau sous la gorge.

Devant ses camarades de 5e, un élève de 13 ans du collège Fesch à Ajaccio a agressé vendredi sa professeure d'anglais avec un couteau. Il dit avoir voulu honorer un pari et est actuellement entendu par les enquêteurs.

Un élève de 13 ans agresse sa prof avec un couteau

Vendredi en fin de matinée, un élève de 13 ans du collège Fesch à Ajaccio, s'est précipité sur sa prof d'anglais après le cours pour lui placer un couteau sous la gorge. La scène s'est déroulée sous les yeux de ses camarades de 5e. L'élève a filmé son acte avec son téléphone avant de prendre la fuite. La professeure d'anglais n'a pas été blessée, mais en état de choc elle a été transportée à l’hôpital pour être examinée. En soutien ses collègues ont décidé de suspendre les cours de l’après-midi. Le jeune garçon a été activement recherché par la police et est actuellement entendu par les enquêteurs.

Un pari aux lourdes conséquences

Après avoir fui l'établissement scolaire, le jeune garçon a été activement recherché par les gendarmes de la police municipale et nationale accompagnés de chiens. Il a finalement été retrouvé et entendu par les enquêteurs dans l’après-midi. Selon le recteur de l'académie Michel Barat, le jeune garçon aurait expliqué aux policiers qu'il avait agit ainsi pour honorer un pari et qu'il avait filmé la scène avec son téléphone.

Le procureur de la République s'est immédiatement rendu sur les lieux et a indiqué que des "mesures judiciaires de type éducatif" seront prises à l'égard du garçon. Michel Barat a quant à lui précisé que l' "enfant ne pourra plus être scolarisé au collège Fesch, pour lui, pour les autres élèves de sa classe et pour les professeurs". La professeure d'anglais a quant à elle reçu 11 jours d'interruption de travail, elle est largement soutenue par ses collègues qui organiseront une assemblée générale lundi prochain.

Partager cet article

Pour en savoir plus