40 000 personnes dans la rue à Séville

Par , publié le
Monde 1014688

Afin de protester contre le jugement rendu dans une affaire de disparition, 40 000 Sévillans sont descendus hier dans les rues de la ville.

Il y a trois ans, Marta del Castillo, âgée de 17 ans, disparaissait à Séville, et son corps ne sera jamais retrouvé. Peu de temps après, le petit-ami de la jeune fille avoue l’avoir tuée, puis change de témoignage plusieurs fois avant de revenir sur ses aveux. Finalement condamné à une peine de 20 ans de prison, les accusations de viol ne seront pas retenus contre lui, ni contre ses complices présumés, mineurs au moment des faits, faute de preuves suffisantes.

Les parents de Marta ont fait appel de la décision de justice et tentent depuis de tout faire pour obtenir la peine maximale contre le meurtrier de leur fille. « Nous sommes tous Marta » s’écriaient les manifestants hier à Séville, que la mère de Marta n’imaginait pas si nombreux. Les annonces « Changez la loi » ou « Juges et avocats, vous vous êtes trompés » étaient également régulièrement répétaient les protestants, solidaires des parents de la victime.

Partager cet article

Pour en savoir plus