Zemmour accusé de faire l’apologie du terrorisme, un procureur saisi

Par , publié le
France
Éric Zemmour invité de l'émission "C à vous" du 6 septembre 2016

Le polémiste Eric Zemmour a de nouveau dérapé mais cette fois, ses propos semblent vraiment avoir dépassé les limites et s’apparenter à de l’apologie du terrorisme. Un procureur a été saisi pour cette affaire.

Eric Zemmour est un habitué des dérapages verbaux. Cependant, en déclarant montrer du respect pour les djihadistes de l’Etat Islamique, se déclarant admiratif de leurs actes et en valorisant leurs attentats meurtriers, le polémiste semble avoir franchement dépassé les limites. Scandalisée, une avocate de familles des victimes de l’attentat, a saisit le procureur de la République et réclamé des poursuites pénales pour « apologie du terrorisme » envers le chroniqueur de RTL.

Le discours très polémique d’Eric Zemmour

En pleine promotion de son livre « Un quinquennat pour rien », le polémiste Eric Zemmour était interviewé par le mensuel « Le causeur ». Lorsque le journaliste a qualifié les djihadistes « d’esprits faibles », Eric Zemmour s’est lancé dans des déclarations défendant les terroristes qui ont fait scandale.

Le polémiste a rétorqué au journaliste de « Le causeur » qu’il était condescendant avant d’ajouter : « Moi, je prends l’islam au sérieux, je ne le méprise pas ! Je ne pense pas que les djihadistes soient des abrutis ou des fous. Au sommet, il y a des théologiens qui appliquent exactement leur idéologie coranique et légitiment tous leurs actes par des sourates ou des actes du prophète. Et je respecte des gens qui meurent pour ce en quoi ils croient… ce dont nous ne sommes plus capables ».

Eric Zemmour va encore plus loin en ajoutant : « L’histoire c’est ainsi, des innocents meurent. […] Quand des gens agissent parce qu’ils pensent que leurs morts le leur demandent, il y a quelque chose de respectable. Et en même temps de criminel et de mauvais, c’est ainsi, les humains sont complexes. Donc combattons-les, mais arrêtons de les mépriser ».

Le courroux des victimes des attentats du 13 novembre

Le respect montré par le chroniqueur de RTL envers les actes des terroristes a provoqué l’ire de nombreuses associations ainsi que celle des victimes des attentats du 13 novembre à Paris et du 14 juillet à Nice.

Outrée, Samia Maktouf, une avocate de familles de victimes des attentats du 13 novembre à Paris, estime que ce dérapage va beaucoup trop loin et a décidé de saisir le procureur. Elle demande au parquet de lancer des poursuites pénales contre le polémiste et exige, par ailleurs, le retrait immédiat de ces déclarations « de tout emplacement où elles viendraient à se trouver sur internet ».

De nombreuses associations humanitaires dénoncent elles aussi les propos du chroniqueur de RTL et rappellent que celui-ci a déjà, dans le passé, été condamné à deux reprises pour incitation à la haine raciale. Malgré ses condamnations et ses nombreux dérapages verbaux, le polémiste persiste et signe.

Crédits photos : capture d'écran

Partager cet article

Pour en savoir plus