Windows 10 : des mises à jour automatiques et obligatoires

Par , publié le | modifié le
Tech Aperçu de Windows 10
Aperçu de Windows 10

Il devrait être à priori impossible, pour les utilisateurs du prochain système d'exploitation de Microsoft version Home, de passer outre les mises à jour automatiques de Windows 10. Celles-ci se feront en arrière plan et de façon transparente.

Windows 10, qui n'est maintenant plus qu'à une poignée de jours de se dévoiler à grande échelle, se veut déjà un système d'exploitation particulièrement sécurisé et sécurisant. Et si le logiciel apparaîtra assez logiquement imparfait lors de sa mise en disponibilité, Microsoft va tenter de le renforcer dès que possible.

La firme de Redmond a ainsi expliqué qu'il ne sera désormais plus nécessaire de "patienter" jusqu'au second mardi de chaque mois pour avoir droit à une mise à jour mensuelle appelée "Patch Tuesday". Ce dernier devrait ainsi se voir remplacé par des updates téléchargeables sans délai.

Correctifs : Microsoft change de fréquence pour Windows 10

Comme nous l'indiquent nos confrères de Clubic, Microsoft va installer cette nouvelle procédure via des canaux de déploiement. Ce qui permettra aux utilisateurs de Windows 10 de déterminer s'ils souhaitent recevoir les correctifs et les nouveautés proposées pour leur OS à une fréquence plus ou moins marquée. Ces téléchargements s'effectueront, nous dit-on, de façon transparente et en arrière-plan, avec des installations prévues pour intervenir lorsque l'ordinateur n'est pas sollicité par l'utilisateur.

Home : de l'obligation de se mettre à jour

Il devrait en revanche être tout simplement impossible d'échapper aux mises à jour automatiques, du moins pour les utilisateurs de Windows 10 Home. Microsoft a en effet expliqué que "les termes de la licence pour Windows 10 nécessitent l'activation des mises à jour automatiques afin de sécuriser nos consommateurs et déployer Windows en tant que service". Les possesseurs de la version Business auront quant à eux la possibilité de désactiver ces mises à jour automatiques afin de permettre à ces dernières d'être testées par le département IT avant leur installation. Il semble que dans tous les cas, il faille devoir s'adapter à un changement notable, Microsoft ayant jusqu'ici offert aux utilisateurs de Windows le choix d'opter pour une installation automatique ou bien manuelle des updates.

Crédits photos : Microsoft

Partager cet article