Volkswagen retrouve son statut de numéro 1 des ventes

Par , publié le
Économie Photo d'illustration
Photo d'illustration

Malgré un scandale qui est loin d'être terminé, Volkswagen redevient numéro 1 mondial des constructeurs automobiles, avec 2,5 millions de ventes.

Avec quelques semaines de retard, Volkswagen a communiqué son bilan 2015. Le groupe automobile allemand, malgré des scandales à répétition, a écoulé 2 millions et demi de véhicules en 2015, lui offrant dans le même temps une hausse de 0,8% de ses ventes, mais également, la place de numéro 1 mondiale au détriment de Toyota.

Le constructeur japonais n’aura tenu que quelques mois en tant que numéro 1 mondial, les ventes de voitures Toyota sont devancées par Volkswagen pour seulement 50.000 ventes. En troisième position, on retrouve l’américain Général Motors.

Volkswagen attend sa sentence en Europe

Pour le constructeur allemand, cette première place est inespérée. Le scandale des moteurs truqués, ayant éclaté l’année dernière, Volkswagen a déclaré une baisse de l’investissement de l’ordre d’un milliard de dollars en 2016. Et ce, alors que l’on ne sait toujours pas le montant de l’amende que devrait écoper le groupe en Europe. Pour le moment, Volkswagen a pu souffler un peu, avec trois plaintes françaises qui ont été déboutées. Le TGI a donné raison à la firme allemande, sur le simple fait que Volkswagen France n’est pas le constructeur des véhicules incriminés, mais simplement l’importateur. Les plaignants doivent désormais porter plainte contre Volkswagen AG afin d’obtenir réparation.

5000 dollars versés aux clients américains

Aux Etats-Unis, là où l’affaire a éclatée, Volkswagen évite d’aller au tribunal pour le moment. Malgré des plaintes, le groupe allemand va verser 5000 dollars à chaque client américain, dans le cadre d’un accord avec les autorités locales. Selon Die Welt, le groupe allemand devra verser cette somme à près de 600.000 clients américains, et devra prendre en charge, les rappels et les coûts de modifications.

Crédits photos : capture ecran/youtube

Partager cet article

Pour en savoir plus